A la uneActualitésSociété

GARD Vignes Toquées, un rendez-vous immanquable !

Ouverture de la billetterie à partir du 9 avril.

(Photo Anthony Maurin).

C'est une organisation un peu folle, un événement à ne pas manquer et un partage convivial et chaleureux des valeurs de la terre et de l'humanité. Vignes Toquées signent leur grand retour et vous suggèrent toujours autant de belles et bonnes choses lors d'un week-end festif et savoureux.

À l’occasion de la 12e édition de la balade gastronomique Vignes Toquées, l’appellation Costières de Nîmes attend plus de 3 000 amateurs de vin et de gastronomie à Manduel du 15 au 17 mai prochains. Le vendredi 15 mai pour une balade nocturne qui entraîne les amateurs de vins et de gastronomie dans les vignes pour une soirée majestueuse et itinérante. Le samedi 16 et le dimanche 17 mai, pour la traditionnelle balade en journée qui invite à parcourir les paysages méridionaux du vignoble et à goûter la cuisine pleine de fraîcheur et de douceur du chef étoilé de La Maison d’Uzès, Christophe Ducros.

Comme son homologue champêtre Vignes Toquées, Nîmes Toquée s'attache aux vins des Costières, à la gastronomie mais aussi au patrimoine de la cité (Photo Anthony Maurin).

Pour la troisième année consécutive à l’occasion de Vignes Toquées, l’appellation Costières de Nîmes propose une expérience un peu spéciale, une balade nocturne entre gastronomie et dégustation de vin ! Franchement, c'est à faire, vous verrez bien ! Lampions et fanaux éclairent les champs cultivés, les ombres des feuilles de vignes masquent les trajets aléatoires à travers les rangées ordonnées à la nuit tombée. Les randonneurs d’un soir emprunteront un parcours de trois petit kilomètres dans une ambiance confidentielle.

(Photo Anthony Maurin).

À chacune des trois étapes dans les vignes et au domaine, un banquet éphémère est servi aux convives. Les six plats sont en plus préparés avec talent et goût pour l’occasion par les talents de l’association Gard aux chefs. Très attendue par les aficionados les plus fidèles de l’appellation, cette balade nocturne sera une nouvelle occasion de célébrer l’art de vivre gardois et les vins de l’AOC en compagnie de dix vignerons qui vous dévoileront les secrets de leur fabrication.

Le Mas Carlot (Photo Anthony Maurin).

Le menu proposé lors de cette balade nocturne a été élaboré par Gard aux chefs. Créée en 2015 par cinq chefs étoilés, l'asso regroupe aujourd’hui plus de 30 acteurs de la gastronomie originaires du Gard. Garants d’un savoir-faire local, ces chefs ont à cœur de servir une cuisine identitaire. Pour cette soirée gourmande des Vignes Toquées, le menu sera composé de six plats signés par six chefs en accord avec les vins de l’appellation Costières de Nîmes.

(Photo Anthony Maurin).

Le week-end qui suivra, les 16 et 17 mai donc, c’est dans le cadre enchanteur du Château de Campuget, à Manduel, que le départ de la traditionnelle balade gourmande en journée sera donné. Équipés de leurs couverts et de leur verre de dégustation, fournis sur place, les gourmands sillonneront le vignoble Costières de Nîmes, entre les vignes, les pommiers et les cerisiers.

(Photo Anthony Maurin).

Sur le parcours, ils pourront aller à la rencontre de 40 vignerons de l’AOC Costières de Nîmes et se laisser porter par les saveurs raffinées et authentiques des six plats imaginés par Christophe Ducros, chef du restaurant une étoile au guide Michelin La Maison d’Uzès. Ses recettes de saison, associant la générosité des légumes du sud à la fraîcheur des herbes aromatiques ne manqueront pas de sublimer les propositions de vins. Après un passage par des bois typiquement méditerranéens, la balade gourmande se terminera dans le potager puis le parc arboré du Château de Campuget au charme résolument XVIIIe.

À table (Photo Anthony Maurin).

Originaire de Valence, Christophe Ducros puise son inspiration dans la cuisine généreuse de son enfance. Après avoir évolué dans plusieurs restaurants renommés tels que La Tour Rose à Lyon (une étoile Michelin), La Pomme de Pin à Courchevel et l’Oasis à Mandelieu-La Napoule (2 étoiles Michelin à l’époque), le chef tient d’une main de maître le restaurant gastronomique de la Maison d’Uzès depuis 2016.

Dans cet écrin de luxe lové au cœur de la cité ducale, il travaille des saveurs marquées et sincères venant sublimer le bon goût des produits du terroir. Inspirée par les étals généreux et colorés de La Place aux Herbes d’Uzès, sa palette aromatique fait la part belle aux saveurs du Sud, proposant des associations gourmandes entre découverte et plaisir. Une présentation légère magnifie sa cuisine fraîche et délicate récompensée aujourd’hui par une étoile Michelin.

La nuit dans les Costières... (Photo Anthony Maurin).

Pour rappel, reconnue en AOC en 1986, l'appellation des Costières de Nîmes appartient à la grande famille des vignobles de la Vallée du Rhône, dont elle constitue la pointe méridionale. Le vignoble, qui court sur 4 500 hectares entre Nîmes et Camargue, regroupe 73 domaines, 11 coopératives et un négociant-vinificateur qui produisent 30 millions de bouteilles par an dans les trois couleurs : rouge (50 %), rosé (43 %) et blanc (7 %). 25 % du vignoble est en bio. La gamme des vins couvre aussi bien les vins de gastronomie que les vins plaisir.

Concert et dessert pour finir (Photo Anthony Maurin).

Réservations :

Vignes Toquées, la nocturne : rendez-vous le 15 mai. Balade gastronomique de trois kilomètres en trois étapes et six plats, dégustation de vins haut de gamme. Trois départs échelonnés à 19h30, 19h45 et 20h pour 94 euros par personne (250 places disponibles). Ouverture des inscriptions le 9 avril 2020 ici.

Vignes Toquées, la balade en journée : rendez-vous les 16 et 17 mai. Balade gastronomique itinérante de sept kilomètres avec six plats servis à six étapes de dégustation. 40 vins à déguster en présence des vignerons. Départs tous les quarts d’heure, de 9h45 à 13h15 pour 64 euros en tarif plein, 60 euros en tarif réduit (groupes de 12 à 24 personnes et moins de 26 ans sur justificatif). 3 000 places disponibles, ouverture des inscriptions le 9 avril ici.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité