A la uneActualitésNîmes OlympiqueRCNG NîmesSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce jeudi 27 février

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en cinq infos !

Nîmes Olympique

Pablo Martinez est de retour dans le groupe nîmois (Photo Anthony Maurin)

Avec Deaux et Martinez. Bernard Blaquart a dévoilé le groupe retenu pour affronter l'Olympique de Marseille ce vendredi (20h45) au stade des Costières, pour la 27e journée de Ligue 1. Le coach peut compter sur le retour de Pablo Martinez qui a purgé son match de suspension contre Rennes (2-1). Ce que subissent en revanche sur cette rencontre Anthony Briançon et Florian Miguel. Kelyan Guessoum est aussi convoqué en tant que cinquième défenseur. À noter également le retour de Lucas Deaux au milieu du terrain. Kévin Denkey, Antoine Valério, Haris Duljevic et Vlatko Stojanovski n'ont pas été retenus pour affronter des Olympiens qui sont arrivés en fin d'après-midi à l'hôtel Imperator.

Le groupe retenu : Bernardoni, Dias - Paquiez, Alakouch, Landre, Martinez, Guessoum - Valls, Sarr, Fomba, Deaux, Buades - Ripart, Philippoteaux, Ferhat, Benrahou, Roux, Koné.

Anthony Briançon a été exclu dimanche dernier lors de la défaite 2-1 à Rennes [Photo via MaxPPP]
Trois matches pour Briançon. Hier soir, se tenait la réunion hebdomadaire de la commission de discipline de la LFP avec parmi les dossiers à traiter, le "jugement" d'Anthony Briançon après qu'il a reçu un carton rouge direct dimanche dernier à Rennes (2-1) pour avoir laissé traîner le bras sur le visage de Camavinga. Le capitaine nîmois a écopé de trois matches de suspension dont un avec sursis. Ce qui signifie que le défenseur ne jouera pas face à Marseille, vendredi à 20h45 et ne sera donc pas du déplacement à Metz, le samedi 7 mars à 20h.

USAM

Rhein-Neckar a enchaîné une quatrième victoire en quatre matches (AS Sportfoto / Soerli Binder)

Rhein-Neckar s'envole. Pendant que les Nîmois s'imposaient 30-28, troisième victoire d'affilée sur le même score, contre Dunkerque en championnat, un match avancé de Coupe EHF se jouait au même moment et concernait le groupe B où se trouve l'USAM. À domicile, Rhein-Neckar a battu largement Cuenca (36-25) et enchaîne ainsi un quatrième succès en autant de journées dans cette phase de poules. Un résultat qui avantage les Français qui, en cas de victoire samedi (19h) au Parnasse contre Holstebro, prendraient seuls la deuxième place du classement. Et la porte de la qualif en quart serait encore très ouverte. "Ils vont aborder ce match totalement désinhibés, sans trop de pression, avec la volonté de faire quelque chose. Nos objectifs sont totalement différents : nous on joue la qualif et eux pour le plaisir. Une équipe peut être très dangereuse avec cet état d’esprit", se méfie David Tebib.

Franck Maurice, O'brian Nyateu et David Tebib ce matin au Cross fit de Nîmes (Photo Corentin Corger)

Cinq Nîmois en Bleus ?. Ce matin, l'USAM organisait une conférence de presse à 48h de ce match crucial de Coupe EHF. Après avoir employé les termes "d'anormal" et de "sur-régime" pour qualifier le niveau actuel de son équipe, le président David Tebib a évoqué les joueurs nîmois qui devraient selon lui faire partie de la liste élargie de l'équipe de France pour disputer le tournoi qualificatif olympique à domicile (17 au 19 avril) en vue des JO de Tokyo. "J'en compte cinq", a répondu le président tout comme le coach Franck Maurice. Elohim Prandi, Michaël Guigou, Jean-Jacques Acquevillo, O'brian Nyateu et Rémi Desbonnet devraient pour leurs dirigeants être dans ce groupe de 28 joueurs. "Ce n'est plus des messages c'est du harcèlement épistolaire", a imagé l'entraîneur quant aux performances des deux derniers cités. Présent devant la presse, Nyateu a avoué ne pas y penser, à la différence de son président. "J’y pense pour lui parce que quand on veut gagner une épreuve ô combien capitale, on doit avoir tous les meilleurs. Aujourd’hui, OB est le meilleur demi-centre." Rendez-vous donc le 17 mars pour voir si le nouveau sélectionneur des Bleus, Guillaume Gille, a entendu le message.

RCN

Un gros duel attend les Nîmois demain face à Narbonne (Photo RCN)

Hécatombe côté nîmois. Battu dimanche à Céret (33-31), le Rugby Club Nîmois (8e) est de nouveau sur le pont ce vendredi (20h45) pour affronter Narbonne (2e). Pour cette 18e journée de Fédérale 1 disputée au stade Kaufmann, les Nîmois sont privés de 16 joueurs dont plusieurs cadres : B. Vilaret, Orengo, C. Nierat, Nouri, les frères Pichard, Max, Gonzalez, Robbe et Daniel. Une hécatombe qui entraîne cinq changements dans le XV de départ par rapport à la dernière rencontre. Nierat et Llabres débutent, la charnière change avec le duo Ravanello et Roche aligné. La seule bonne note est le retour de Darmon au poste d'arrière. La rencontre sera diffusée en direct sur la chaîne L'Équipe.

XV de départ Narbonne : Pupier, Nierat, Baudry - Gely, Leboulanger - Roca, Llabres, Sparano - Ravanello, Roche - Bosca, Chiker, Mazet, Banc - Darmon. Remplaçants : Alle, Vaysset, Carpentier, Simon, Barnerias, S. Vilaret, Collomb, Gori.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité