A la uneActualités

VENDREDI GOURMAND Goûtez le café moka d’Éthiopie de la Brûlerie d’Alès

Renée Rédarès, fondatrice de la Brûlerie à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Renée Rédarès, fondatrice de la Brûlerie à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

En bons Gardois, nous avons nos petites habitudes gourmandes, des produits particuliers qui nous tiennent à cœur et que nous allons cherchez là où ils sont les meilleurs. Cette rubrique propose, aux portes du week-end, de partir à la découverte de ces petits plaisirs comme autant de sources d’inspirations. Cette semaine, on goûte l’un des cafés les plus vendus à Alès : le moka d’Éthiopie.

C’est une institution très appréciée des amateurs de cafés, thés et chocolats. Que ce soit à l’entrée des halles ou au 185 de la Grand' Rue, la Brûlerie a vu défiler plusieurs générations d’Alésiens. Il y a un point commun qui relie les clients des années 80 à ceux d’aujourd’hui : le café. Depuis le 4 mars 1982 et l’ouverture de sa boutique, Renée Rédarès sert un moka d’Éthiopie à ceux qui s’arrêtent boire un « petit noir ». « Je le sers depuis plus de 30 ans parce que je l’aime, c’est celui que je préfère à tous », explique Renée, fondatrice et présidente de la Brûlerie, qui a aujourd’hui passé la main à Jean-Rémy et Marilyne Rédarès.

Les cafés proposés à la Brûlerie d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Quelques variétés de cafés proposées à la Brûlerie d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce café éthiopien, elle n’est manifestement pas la seule à l’apprécier si l’on en juge par les nombreux habitués qui se tassent chaque matin pour en boire une tasse à 1,30€ (*). « C’est un café très équilibré, un mélange de plusieurs variétés qui viennent des plateaux d’Éthiopie. Il a beaucoup d’arômes et il est moyennement caféiné, donc il n’empêche pas de dormir. Il n’est pas calorique non plus », complète Renée. Tous les mois, la Brûlerie se fait livrer une tonne de moka d’Éthiopie ! « On en vend aussi à des grandes entreprises. Quant aux particuliers, ils viennent d’Alès, mais aussi d’Uzès, d’Anduze, d’Ardèche ou de Lozère. Les gens aiment le bon café », assure la connaisseuse.

Tony Duret

À la boutique de la Grand Rue, le moka d’Éthiopie est vendu 4,80€ les 250 gr.

La Brûlerie. 185, Grand' rue (ou 10, place de l’Abbaye). 30100 Alès. 04 66 52 94 94. Plus d’infos sur ce lien.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité