A la unePolitique

MUNICIPALES À Sauve, le député Gaillard élu dès le premier tour

Olivier Gaillard, député de la 5e circonscription du Gard. Photo : droits réservés / Assemblée Nationale)

Le député démissionnaire La République en marche de la 5e circonscription, Olivier Gaillard, a réussi son pari en se faisant élire dès le premier tour maire de Sauve. 

Objectif Gard : Quel goût a votre victoire M. Gaillard ? 

Olivier Gaillard : Elle a le goût quelque peu amer de par la teneur de la campagne, humainement très compliquée. Mais de la satisfaction en même temps avec un gros travail de terrain effectué ces derniers jours.

L’écart avec la maire sortante est toutefois faible, soit 33 voix. Le village a été divisé entre les deux candidats. Que comptez-vous faire pour, en quelque sorte, réconcilier vos administrés ? 

Après l’élection vient le temps de l'action et de l’engagement pour les Sauvaines et les Sauvains. Aujourd’hui, il appartient à l’équipe majoritaire de travailler à l’unisson avec l’ensemble des élus dans l’intérêt de tout en faisant fi de cette période délicate. Vient le temps de servir Sauve, de lui donner de l‘ampleur, de ta force, dans un climat apaisé.

Dans votre commune, le taux de participation n’a pas été mauvais contrairement à d’autres communes du département (Nîmes, Alès, Bagnols/Cèze...). Comment l’expliquez-vous ? 

La participation importante est due, à mon sens, à la présence de deux enfants du pays qui ont travaillé à l’unisson depuis 2001 et qui se sont présentés sur deux listes opposées. Les Sauvains se sont sentis concernés.

Quand allez-vous officiellement entrer en fonction ? 

La mise en place du conseil municipal de la commune de Sauve est programmée ce vendredi à 17h. Pour autant, la situation sanitaire actuelle et les annonces gouvernementales prévues ce soir posent questions. Sera-t-on autorisé à se réunir pour installer le nouveau conseil municipal ? À l’heure où je vous parle la question reste entière. Nous attendons plus de précisions par la préfecture. Quoi qu’il en soit, ma démission en tant que député sera effective d’ici 30 jours maximum, laissant ainsi ma place à ma suppléante, Catherine Roux-Daufès.

Très concrètement, quelles seront vos priorités pour la commune de Sauve ? 

Plusieurs choses sont prévues sur la durée de ce mandat avec des actions fortes à venir concernant la relocalisation de la production des repas scolaires en circuits courts, la gestion de la ressource en eau, la création d’une ludothèque, d’une salle multi-activités et de nouveaux services à la personne. Nous souhaitons, enfin, encourager les commerces et l’installation d’indépendants, tout en structurant et valorisant l’offre économique, touristique et associative de Sauve.

Vous avez annoncé vouloir démissionner de votre mandat de député. L’avez-vous fait ?

J’ai annoncé que je mettrai fin à mon mandat de député à l’issue des municipales, quels qu’en soient les résultats. Dont acte. Je vais prendre attache ce jour auprès de la préfecture pour caler les modalités administratives de ma démission. Catherine Roux-Daufès prendra la suite du mandat, et comme elle le souhaite entourée de la même équipe de collaborateurs. Cette alésienne, originaire de la Grand’Combe a fait carrière dans l’enseignement. J’ai toute confiance en elle. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité