Actualités

CORONAVIRUS Le laboratoire C2MA d’IMT Mines Alès produit des montures pour visières de protection

Photo DR Objectif Gard

Pour lutter contre le Covid-19, le laboratoire C2MA d’IMT Mines Alès produit des montures pour visières de protection à destination des personnels soignants ainsi que des bobines de fils polymères pour alimenter les réseaux d’imprimantes 3D.

L'impression 3D peut compléter l’efficacité des masques et apporter des solutions pour limiter les risques en leur absence : « le masque n’est pas toujours suffisant, estime José-Marie Lopez-Cuesta, directeur du C2MA, particulièrement pour les professions très exposées et au contact très proches du public ou des malades ». La solution ? "Une visière qui protège la totalité du visage réalisée grâce à l’impression 3D".

Produire 50 montures de visière par jour

Photo DR Objectif Gard

Mobilisés autour de cet objectif, des personnels du C2MA, produisent par fabrication additive des montures de visières protectrices transparentes à partir des protocoles d’impression 3D développés notamment par des salariés de l’Usine Renault de Valladolid en Espagne et mis à disposition de la communauté des professionnels des plastiques et composites.

Avec son parc de machines FDM (dépôt de matière fondue) et SLS (frittage laser sélectif), IMT Mines Alès devrait pouvoir produire, grâce à ces deux technologies, au moins une cinquantaine de montures de visières par 24h.

Fournir des matières premières aux makers

Photo DR Objectif Gard

Beaucoup de possesseurs d’imprimantes 3D, notamment des particuliers, s’investissent dans la production de matériel pour les personnels de santé comme en témoigne la « Réserve 3D » et le groupe « Shield visière solidaire du Gard ». Une de leurs difficultés aujourd’hui est de disposer de matières premières : films plastiques transparents de dimensions adaptées et bobines de fil polymère (principalement en PLA) deviennent des denrées rares pour toutes ces imprimantes 3D qui fonctionnent assidûment.

Disposant d’une ligne d’extrusion calibrée avec bobinage et d’une réserve significative de polymères en granulés, IMT Mines Alès va produire des bobines de fils de 1,75 mm de diamètre en PLA et ABS pour alimenter les producteurs de visières, notamment ceux du réseau « Shield Visière solidaire du Gard ». Le groupe, constitué d'une trentaine de bénévoles dont 26 makers répartis sur le Gard fabrique gratuitement des visières de protection pour les professionnels de santé mais aussi pour les professions en contact avec le public.

Photo DR Objectif Gard

Il coordonne les actions de prises en charge de demandes sur le département via sa page facebook, la répartition des fabrications via une carte interactive et la mise à disposition ou livraison des équipements. Le groupe a enregistré plus de 1200 commandes.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité