A la uneFaits Divers

NÎMES Cent jours après sa disparition de l’hôpital, la retraitée est introuvable

Kinka Kristina (DR) les images d'une caméra du CHU de Nîmes le 30 décembre dernier.

Depuis 100 jours aucune nouvelle d'une retraitée qui a été aperçue en train de quitter le CHU de Nîmes le 30 décembre dernier.

Lundi 30 décembre 2019, il est près de 13h lorsque Kinka Krystyna, une femme de 72 ans, quitte à pied le CHU alors qu'elle est hospitalisée suite à une intervention dans l'établissement de santé nîmois quelques jours plus tôt. Les caméras du CHU filment sa silhouette, avec un pansement sur la joue gauche (voir photo ci-dessus). Vingt minutes plus tard ce jour-là, elle est vue en train de marcher à Saint-Césaire à hauteur du Mc Donald's. Depuis c'est l'énigme.

Aucun témoignage crédible n'est parvenu à la sûreté départementale de Nîmes qui a lancé dans les heures suivant cette disparition inquiétante un appel à témoins. Cent jours après les enquêteurs sont dans les mêmes incertitudes. "Cette femme mince et blonde mesure 1 mètre 65, elle pourrait s'exprimer en polonais", indiquaient alors les autorités.

Le jour de sa disparition et le lendemain, un hélicoptère a survolé un vaste secteur autour du CHU sans rien trouver. Des battues ont été organisées par la police et par des proches sans qu'aucun élément ne fasse avancer d'un pouce les recherches concernant cette habitante d'Alès.

Kinka Kristina (DR)

"Elle quitte l'hôpital de Nîmes en pleine journée avec un gros pansement à la joue qui aurait pu surprendre les passants, les automobilistes. Mais nous n'avons aucun indice, aucun témoignage probant, aucune direction où chercher. On ne sait rien de ce qui est arrivé à cette dame", s'interrogeait un policier quinze jours après la publication de l'avis de recherche. Cent jours plus tard, les investigations sont au même point de départ. Si vous avez des renseignements vous devez joindre le commissariat de Nîmes

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité