Actualités

TANGO Des chauffeurs s’inquiètent de la hausse du nombre de passagers

(Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Le syndicat SNTU-CFDT du réseau Tango alerte sur une hausse de la fréquentation dans les bus, ces derniers jours. 

« Le confinement est toujours d’actualité, il est toujours obligatoire », pense bon de rappeler le syndicat SNTU-CFDT du réseau de transport Tango de l’agglomération nîmoise. Dans un communiqué, les syndicalistes font état d’une hausse du nombre de passagers ces derniers jours. Le signe d’un relâchement de la part des administrés ? Pourtant, « l’épidémie de COVID-19 continue sa propagation, de nouveaux malades arrivent à l’hôpital Carémeau et un nouveau cas est à déplorer parmi les conducteurs », s'alarme le syndicat. 

Braver les interdictions de déplacement met le contrevenant en danger, mais également les gens qu'il est susceptible de côtoyer. « Les conducteurs de bus, font partie de ceux qui permettent à notre agglomération de continuer à vivre. Pour ne pas mettre les bus à l’arrêt, nous les conducteurs, ont besoin de la solidarité de tous », prône le syndicat, exhortant les usagers à réduire leurs déplacements. 

« Les mesures prises par le Gouvernement sont toujours d’actualité : les sorties sont interdites, les dérogations doivent être l’exception… », poursuivent les chauffeurs, précisant que « toutes les mesures de précaution prise par la direction, par Nîmes Métropole et les salariés pour limiter la propagation du virus (désinfection totale des bus, fermeture des portes avants…) ne pourront être efficace que si les contraintes liées au confinement et aux recommandations sanitaires s'exerceront par tous et pour tous. » 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité