A la uneFaits Divers

GARD Assassinat d’hier dans un village, la victime n’est pas identifiée

photo illustration

Photo illustration B.DLC/ Objectif Gard

Les enquêteurs de la Section de Recherches de Nîmes ont multiplié ce mardi 21 avril les actes d’enquête concernant l’assassinat survenu hier dans une vaste étendue de vignes, près du village de Pouzilhac situé entre Uzès et Bagnols-sur-Cèze. Mais pour l’instant les investigations butent sur un élément de taille : l’identification de la victime. On sait qu’il s’agit d’un homme de 20 ans à 30 ans, qui a été tué et partiellement carbonisé, mais impossible pour l’heure de mettre un nom sur le corps.

« L’autopsie confirme que la mort résulte d’actes criminels et que le processus létal a donc plusieurs causes d’une toute particulière violence. Les investigations devraient permettre à bref délai l’identification du défunt, selon Eric Maurel le procureur de la république de Nîmes qui a ouvert dès hier une enquête pour « assassinat ». D’importants moyens de police scientifique ont été mise en oeuvre, complète le patron du parquet de Nîmes.

 

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité