A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR Déconfinement : Tango vous fera sortir du salon

Au siège, Tango s'apprête à reprendre dans les règles de l'art (Photo Anthony Maurin).

Les Transports de l'Agglomération Nîmoise (Tango) peuvent gérer les déplacements en transports collectifs des 260 000 habitants de Nîmes métropole. Sortie de confinement et reprise de la vie quotidienne sont les affaires à suivre, explications en détails avec Ludovic Martin, directeur général de Transdev (délégataire) et Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole.

La crise actuelle n'a aucune commune mesure dans le réseau moderne de transports collectifs. Pour le délégataire nîmois comme pour la collectivité territoriale ou la population qui va avec, ce lundi 11 mai et le déconfinement des Nîmois posent bon nombre de questions auxquelles il faudra répondre rapidement.

La sécurité sanitaire sera-t-elle assurée ? Si oui, comment ? Les riverains de l'agglo pourront-ils prendre les bus comme avant ? Les horaires vont-ils changer ? Sera-t-on contraint de porter un masque et de laisser un fauteuil sur deux vide ? Comment acheter des tickets ? Si un passager ne porte pas de masque, sera-t-il verbalisé ? Qui fera respecter la nouvelle loi ? Comment seront désinfectés les bus ?

Ludovic Martin et Yvan Lachaud (Photo Anthony Maurin).

Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole est fier, " On redémarre à 70 % du réseau pour les horaires car presque toutes les lignes seront ouvertes. Pourquoi 70 % ? Parce que 40 % des usagers devraient reprendre le bus. Les scolaires ne seront pas tous là et les travailleurs aussi. Aujourd'hui, on ne fonctionne qu'à 5 %... "

La vie devrait donc reprendre, sereinement et presque normalement. " La T1 et la T2 verront un bus passer toutes les douze minutes. Le reste du réseau entre 25 et 45 minutes environ. Je peux d'ores et déjà féliciter Transdev qui a assuré un service minimum tous les jours. Tout fonctionne bien, nous sommes en symbiose parfaite, ça roule bien et nous sommes tous les jours en contact " poursuit le président de l'agglo qui avoue avoir perdu, depuis le début de la crise sanitaire, plus de trois millions d'euros de recettes dans ce secteur.

Les chauffeurs seront protégés par les vitres en plexiglass (Photo Anthony Maurin).

Les chauffeurs auront masques chirurgicaux et vitre en plexiglass en guise de protection face au public. Les usagers monteront (encore) par les portes arrières, auront à leur disposition un distributeur de gel hydroalcoolique et les bus seront nettoyés et désinfectés deux fois par jour (midi et soir) pour assurer une rotation efficace et un aspect sanitaire sans reproche.

Pour Ludovic Martin, directeur général de Transdev, " Les tickets ne pourront pas être achetés à l'intérieur des bus mais des distributeurs (NDLR nettoyés régulièrement) seront accessibles sur les stations T1 et T2, sur une application, à la boutique de l'Esplanade... Notre service de contrôle sera sur le terrain pour faire de la pédagogie mais rapidement nos agents pourront verbaliser ceux qui n'auront pas de billets et de masque. " Une prune à 135 euros, logique.

Le gel à disponibilité dans le bus (Photo Anthony Maurin).

" La Police aura autre chose à faire alors je délègue le droit de verbaliser aux agents ! Je ne vois pourquoi on mettrait en danger le reste des passagers et le personnel de Tango à cause d'abrutis qui oublient leur masque, nous seront fermes sur la question " assure Yvan Lachaud.

Dès lundi matin, c'est toute l'entreprise qui sera sur le terrain pour assurer le service. Plus de 200 bons samaritains ! " Nous sommes en train d'apposer la signalétique, les passagers s'installeront, un siège sur deux et en quinconce. Nous avons prévu des autocollants au sol pour matérialiser les distances à respecter, des annonces sonores seront faites, des affiches seront mises en avant... " affirme Ludovic Martin.

En moyenne, un bus lambda est construit pour accueillir 100 personnes. Déconfinement oblige, un bus de Tango ne pourra prendre à son bord que 25 passagers, 40 pour les bus articulés. Pour le directeur de Transdev, " Notre stratégie de sur-offre est nécessaire car nous devons respecter les distances physiques imposées. Il y a une vraie attente autour de notre travail. Nous devons rassurer les gens inquiets, les travailleurs pourront se déplacer sereinement, les scolaires aussi tout comme les personnes âgées. Nous allons lever toutes les appréhensions. C'est un vrai challenge mais nous allons y arriver ! "

Ludovic Martin (Photo Anthony Maurin).

" Je sens les gens soulagés de reprendre leur vie car ils ont besoin que tout redevienne normal et de prendre le bus sans se poser de question pour se sociabiliser un peu. Nous allons être exigeants et faire appliquer la loi " rassure Yvan Lachaud. Mais qu'en est-il des chauffeurs de Tango ? Celles et ceux qui sont en première ligne ? " J'ai deux populations de chauffeurs. Celle qui était là depuis le 16 mars et qui connaît parfaitement les enjeux et ce qui se passe quand elle travaille dans ces conditions et l'autre population, celle qui découvre l'effet Covid-19 sur son lieu de travail. Pour elle, on a édité un petit guide mais tout se passera bien ! " conclut Ludovic Martin.

Avec une " offre déconfinée sur-mesure ", Tango via Transdev est paré à transporter les Nîmois en toute sécurité. La reprise se fera et aura lieu dans les meilleurs conditions qui soient. Maintenant, les Nîmois devront, et ils le feront, se montrer civiques et courtois, prêts à ne pas rouspéter tout le temps tout en gardant un petit côté réboussier !

Les conseillers clientèle sont disponibles au 0 970 818 638 (numéro non surtaxé), du lundi au vendredi 7h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité