A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Roux prolonge, reprise de l’entraînement le 22 juin

Nolan Roux va encore porter les couleurs du Nîmes Olympique (Photo Anthony Maurin)

Maintenu en Ligue 1 après l'arrêt du championnat, le Nîmes Olympique prépare la saison 2020/2021. Si Bernard Blaquart devrait rencontrer Rani Assaf dans les prochains jours, Nolan Roux a lui prolongé pour une année supplémentaire alors que Yassine Benrahou est sur le point de s'engager. Des joueurs qui feront leur retour à la Bastide le 22 juin, pour la reprise de l'entraînement.

Nîmes a validé son ticket pour disputer une troisième saison consécutive en Ligue 1, la direction travaille actuellement dans l'optique de se maintenir à nouveau et si possible avec moins d'embûches. Si Bernard Blaquart ne sera plus l'entraîneur, son départ n'a pas été encore officiellement acté. Selon nos informations, le coach de 62 ans devrait rencontrer le président Rani Assaf dans les prochains jours afin de résoudre ce dossier et trouver un compromis financier. En effet, il reste trois ans de contrat au technicien arrivé en novembre 2015.

Ce point réglé pourrait donc permettre de véritablement lancer les démarches pour lui trouver un successeur. Une des solutions, en tout cas la plus simple, se trouve en interne avec la promotion de l'actuel adjoint, Jérôme Arpinon, à la tête de l'équipe. En contact régulier avec le directeur sportif Reda Hammache pour préparer le recrutement, le Nîmois de 42 ans semblerait donc avoir la cote. Mais rien n'est fait.

Au contraire de la situation de Nolan Roux dont on est en mesure de vous confirmer qu'il a bien prolongé d'une année supplémentaire avec le Nîmes Olympique. Arrivé libre de Guingamp, cet hiver, l'attaquant de 32 ans (auteur de 2 buts en 7 matches) sera donc un des joueurs clés du front de l'attaque pour la saison prochaine.

Benrahou bientôt acté

Yassine Benrahou devrait suivre les pas de son coéquipier et s'engager officiellement avec le Nîmes Olympique qui va bientôt lever l'option d'achat de 1,5 M€. Reste à s'entendre sur le salaire du joueur pour que les négociations aboutissent. Si le club ne fera pas de folies sur le marché des transferts, la position est de flairer les bons coups et de se renforcer si possible d'un joueur par ligne. Un mercato estival qui devrait normalement débuter mi-juin et se terminer fin août.

Le chantier majeur est sans doute au poste de gardien où Paul Bernardoni semble s'éloigner de plus en plus du Gard pour rejoindre Angers qui a soumis une offre de 7,5 M€. Un montant important qui semble éliminer le NO de la course même si une offre d'environ 5 M€ (hors bonus) aurait été proposée au club girondin. Il va donc falloir lui trouver un remplaçant qui pourrait se trouver parmi les clubs relégués comme Régis Gurtner à Amiens ou Baptiste Reynet à Toulouse.

Baptiste Reynet pourrait être une des pistes pour remplacer Paul Bernardoni (photo Anthony Maurin)

Concernant les départs, le souhait est de conserver 90% de l'effectif. Certains joueurs en manque de temps de jeu pourraient être prêtés comme Haris Duljevic, Sami Ben Amar ou Vlatko Stojanovski. Pour se renforcer, Nîmes pourrait également profiter de son centre de formation et offrir un contrat professionnel au jeune milieu de terrain Mattéo Ahlinvi. Un joueur estimé tout comme Antoine Valerio, devenu pro la saison dernière, qui évolue au même poste.

Reprise de l'entraînement le 22 juin

Différents dossiers qui devraient avancer d'ici la reprise de l'entraînement programmée au lundi 22 juin, pile deux mois avant la première journée de Ligue 1 prévue le 23 août. Un retour au centre d'entraînement de la Bastide où les joueurs devraient faire l'essentiel de leur préparation puisqu'un seul stage devrait être planifié. Peut-être au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), un lieu où les Crocos ont l'habitude de se préparer à l'intersaison. Avec la crise sanitaire, les clubs ne savent pas quand ils auront le feu vert pour rejouer à nouveau et organiser des rencontres amicales.

Pas encore de dates fixées mais un accord verbal de la part de Rodez (Ligue 2) et probablement du Toulouse FC, relégué en deuxième division, pour se préparer. Des matches amicaux qui se joueront certainement à huis clos et pas forcément sur terrain neutre de clubs amateurs comme à l'accoutumée puisque la billetterie ne devrait pas fonctionner. Une préparation qui sera évidemment dépendante de l'évolution de la situation sanitaire.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité