A la uneFaits Divers

GARD Un capitaine de gendarmerie qui n’a peur de rien : seul il fait face à deux individus

(Photo d'illustration)

Les automobilistes qui empruntaient hier soir vers 19h, l'axe routier menant du Grau-du-Roi à Aimargues ont pu remarquer deux individus qui n'acceptaient pas de stopper alors qu'une voiture de gendarmerie, gyrophare allumée et deux tons actionnés, essayait de leur faire stopper leur bolide.

Un peu comme dans "Starsky et Hutch", la course poursuite a été infernale, sauf que la légendaire Ford Gran Torino de la série américaine était remplacée par une Citroën de fonction. Dans la voiture des forces de l'ordre, un capitaine de gendarmerie qui rentrait seul d'une mission au Grau-du-Roi.

Face à l'inconscience des deux pilotes (une moto et un buggy), le militaire a décidé de cesser au bout de quelques minutes la course poursuite afin d'éviter d'impliquer d'autres usagers de la route et de créer un accident.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là, quelques instants plus tard le militaire qui n'a peur de rien croise par hasard les deux suspects arrêtés dans un village. N'écoutant que son courage le valeureux capitaine décide de procéder aux contrôles et aux interpellations. Un mis en cause se débat et le chauffard et le militaire se retrouvent par terre.

Le capitaine finit par avoir le dernier mot, sauf que l'autre conducteur irascible menace maintenant de propulser une grosse pierre sur l'officier. Le capitaine montre son calibre et le deuxième homme prend la fuite. Il sera rattrapé plus tard par une patrouille appelée en renfort. Au groupement de gendarmerie du Gard ce matin, l'opération particulière du capitaine a déjà fait le tour des casernes. Une médaille du courage monsieur le préfet ?

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

4 réactions sur “GARD Un capitaine de gendarmerie qui n’a peur de rien : seul il fait face à deux individus”

  1. Ok pour le super gendarme, mais il faut penser qu’il y a 1 an il s’était enfermer dans sa voiture, alors que son collègue se faisait blesser par le taureau. On appel ça un froussard.

  2. Donnons des médailles pour tout et n’importe quoi allons y…
    Il abandonne une poursuite…
    Coup de chance retombe sur les deux compères,
    En arrête un et laisse l’autre prendre la fuite….
    Faut vraiment arrêter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité