ActualitésSociété

BAGNOLS/CÈZE Les bars et restaurants ont rouvert dans des conditions particulières ce mardi 2 juin

Les clients étaient au rendez-vous le 2 juin, jour de la réouverture des bars et restaurants. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Restaurateurs et gérants de bars attendaient la date du 2 juin avec impatience. Les clients étaient au rendez-vous pour ce premier jour de réouverture depuis le 15 mars. À Bagnols, comme partout en France, les établissements ont dû s'adapter pour assurer une reprise respectant les normes d'hygiène et de sécurité. 

"C'est important qu'on soit là pour les restaurateurs surtout dans une petite ville comme Bagnols. Y manger ce midi, c'est montrer notre solidarité, assure Valérie, attablée au restaurant des Arcades place Mallet avec sa nièce, Véronique. On se fait plaisir, on passe un moment convivial, on reprend contact avec les gens. Aller au restaurant fait partie des choses simples de la vie mais ça nous a beaucoup manqué pendant le confinement."

Les clients étaient au rendez-vous pour ce premier jour de réouverture, à la grande satisfaction de la gérante de l'établissement depuis 15 ans, Christiane Parsy : "On a beaucoup d'habitués ce midi. On est ravi qu'ils reviennent." Durant 15 jours, elle avait fait de la vente à emporter histoire de garder le lien avec sa clientèle même si les rentrées d'argent suffisaient tout juste à payer le loyer. Ce temps-là lui a aussi permis de préparer la reprise sereinement : "Il a fallu tout relaver jusqu'au dernier couvert."

Christiane Parsy est gérante du restaurant des Arcades depuis 15 ans. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce mardi, sa terrasse était remplie. Elle avait tout organisé pour accueillir les clients selon les mesures d'hygiène en vigueur : "À l'intérieur, on a une table sur deux. À l'extérieur, on a tout écarté pour respecter les distances. Les menus, les ketchups et moutardes sont désinfectés. Tout le personnel porte un masque. Je mets aussi ma visière quand j'encaisse."

Des menus directement accessibles depuis son téléphone

Place Bertin-Boissin, au restaurant La Bourse aussi les clients se sont emparés de la terrasse même si la gérante, Sylviane Buttazzo, trouve que le midi était assez calme. Chaque geste, chaque action dans le restaurant sont pensés pour éviter tout risque de contamination : "On a mis en place un sens de circulation avec une seule entrée. Du gel hydroalcoolique est à disposition. Des masques sont vendus 1€ à l'entrée pour les clients qui n'en auraient pas. Ils doivent le porter quand ils traversent le restaurant", explique-t-elle.

Le restaurant La Bourse a opté pour des menus accessibles sur le téléphone pour éviter tout contact. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ses 12 employés et elle prennent particulièrement soin de désinfecter avec une bombe tous les produits emballés entrant dans le restaurant. À chaque fois, ils laissent le produit agir 30 minutes avant de les stocker. La gérante a aussi mis en place un système ingénieux pour éviter la circulation des menus entre les mains des clients : des QR codes ont été collés sur les tables.

Pour les clients, il suffit de scanner avec leur smartphone et ils ont accès à la carte du restaurant depuis leur téléphone: "On a cinq pages de menu alors imaginez une carte jetable pour chaque client. Niveau encre, papier, on ne s'en sort pas."

Sylviane Buttazzo patronne de la Bourse espère que la situation ne va pas s'éterniser sinon elle sera "la première à fermer son établissement". (Marie Meunier / Objectif Gard)

Dès demain, la restauratrice pourra aussi profiter d'une zone supplémentaire pour étaler sa terrasse puisque la mairie de Bagnols a décidé de laisser libres les places de stationnement devant les établissements pour qu'ils ne perdent pas trop en capacité d'accueil tout en respectant les distances entre chaque tablée. Sa voisine lui a aussi permis d'installer des tables devant sa sortie de garage pour l'aider. Malgré tout, elle a dû diviser par deux son nombre de places assises. Sans compter le bar qui reste fermé, pourtant très apprécié en temps d'afterwork et de before.

Pour le moment, Sylviane Buttazzo reste assez confiante mais la situation ne doit pas s'éterniser : "Les inquiétudes, je les ai pour la rentrée de septembre. Si le système actuel perdure, moi, je serais la première à fermer mon établissement." Elle a en plus l'impression que ces règles d'hygiène drastiques ne s'appliquent pas partout : "Dans les supermarchés, je ne vois pas les caddies désinfectés entre chaque client. On est les uns sur les autres..."

"Il y a de la joie de vivre, c'est sacré le bar en France"

Au Bar des sports, place Jean-Jaurès, l'ambiance était aux retrouvailles. "Tout le monde est content de se revoir. Il y a de la joie de vivre, c'est sacré le bar en France. On a bien travaillé ce matin", affirme la gérante, Karine Raffin. Masque sur le nez, elle sert ses habitués, content de retrouver leur "Karine" à l'image du Bagnolais Zoher : "Le bar me manquait vraiment. C'est un lieu social. Lire le journal seul chez soi, ce n'est pas pareil que le faire ici avec un petit café."

Karine Raffin, la patronne du Bar des sports, entourée de ses habitués. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Deux nuits durant Karine Raffin n'a pas dormi tellement elle était impatiente de rouvrir. Elle est tout de même inquiète à l'approche d'un été déplumé de ses festivités. Le Bagnols Reggae festival, qui devait se tenir en juillet, a finalement été reporté en 2021. Et habituellement pendant toute la durée du rendez-vous, les 12 chambres de l'hôtel au-dessus du bar était pleines. "Ça ramenait une autre clientèle venue de loin. Je fais un gros chiffre d'affaires à ce moment-là." Pour l'heure, elle se réjouit de retrouver ses clients fidèles devant une terrasse plus grande grâce aux travaux de la place Jean-Jaurès qui touchent presque à leur fin.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité