A la uneFaits Divers

NÎMES Policiers percutés et blessés cet après-midi devant la prison : deux hommes en fuite

Deux hommes sont recherchés après avoir volontairement percuté une voiture de police aux abords de la prison de Nîmes.

Aux abords de la prison ce mercredi, des policiers municipaux ont été blessés (Photo Objectif Gard/ )

Il y a de l'agitation aux abords de la maison d'arrêt de Nîmes ce mercredi après-midi. Une enquête est en cours après qu'un véhicule de la police municipale a été percuté volontairement vers 14h30 par une voiture dans laquelle se trouvait trois jeunes hommes.

Trois complices qui avaient été aperçus un peu avant l'intervention des forces de l'ordre en train de jeter des objets dans l'enceinte de la prison. C'est à ce moment-là que les individus sont montés dans une automobile à proximité. Ils ont démarré en trombe et n'ont pas hésité à percuter à vive allure la voiture de la police municipale qui essayait de les empêcher de prendre la fuite.

Le conducteur et un passager sont ensuite parti en courant afin de ne pas être interpellés, ils sont encore en fuite ce mercredi à 16h15... Un important dispositif de sécurité a été mis en place dans ce quartier Est de la ville. Un autre passager a été arrêté par une patrouille de la police nationale appelée en renfort.

Trois policiers municipaux percutés et blessés, pris en charge par les pompiers

Dans la voiture percutée par les individus se trouvaient trois policiers municipaux qui ont été pris en charge par les secours afin d'être évacués vers les urgences du CHU de Nîmes. Il n'y a pas de pronostic vital d'engagé. Sur place, le vice-procureur de permanence, Patrick Bottero, est venu superviser les investigations confiées au commissariat de Nîmes.

Une enquête de flagrance pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique" et "remise irrégulière d'objet à détenu" a été ouverte. "Le parquet assure de son soutien les policiers municipaux et fait part de sa détermination dans la poursuite des investigations et l'identification des deux autres agresseurs manquants", complète le parquet de Nîmes.

B.DLC (avec Corentin Corger)

(Photo Objectif Gard/ Corentin Corger)

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité