ActualitésSociété

MARGUERITTES Les déchets au cœur du déconfinement

Les Gardois sont invités à continuer le recyclage de leurs déchets avec le héros local de TerraCycle.

La gestion du tri sélectif, une habitude à prendre... Et à ne pas oublier ! (Photo DR).

À Marguerittes, David Cholez continue la collecte des types de déchets " difficiles à recycler " acceptés par TerraCycle et encourage les habitants à les collecter et à les stocker chez eux.

En raison de la pandémie de covid-19 et des directives données par le gouvernement français de rester chez tranquille à la maison pour empêcher la propagation du virus, la vie quotidienne des Gardois a changé, tout comme leurs priorités.

Les questions écologiques demeurent un sujet clé de la vie en collectivité et TerraCycle aimerait rappeler à tous que le recyclage est plus important que jamais ! En éliminant les déchets correctement ou en les stockant pour les envoyer à TerraCycle dès le retour à la normale, vous pouvez agir maintenant et avoir un impact pour le futur. Dans cette optique, l'association lance un appel mondial pour continuer le recyclage en collectant des déchets.

La covid-19 a bien sûr eu un impact sur les collectes de la société en France et les points de collecte publique ont dû fermer dans le Gard, y compris celui de l’association " Le Marathon de la prématurité " à Marguerittes géré par David Cholez, qui accompagne les familles vivant une ou plusieurs naissances prématurées, ou côtoyant un service de néonatologie pour une autre raison.

Une affaire à creuser

Afin de respecter les règles de distanciation, David Cholez et TerraCycle encouragent leur réseau local à continuer la collecte et le stockage des déchets acceptés par TerraCycle à la maison, afin de les envoyer au recyclage dès que cela sera à nouveau possible.

Ils incitent également tous ceux qui n'avaient pas l'habitude d'apporter leurs déchets dans les points de collecte publique, ou ceux qui sont peu familiers avec le recyclage, de commencer à collecter et à stocker leurs déchets non-acceptés par les filières de tri traditionnelles. En travaillant ensemble pendant cette période difficile, on pourrait peut-être maintenir, voire étendre, les formidables réseaux qui ont été mis en place dans le Gard.

Attention au tri... (Photo Archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour David Cholez, président de l'association et responsable du point de collecte publique explique : " Nous collectons des sachets de pains de mie, des instruments d’écriture, les brosses à dents et les tubes de dentifrices ainsi que les gourdes de compote par le biais des programmes TerraCycle, et nous encourageons tout le monde à aider localement en recyclant ces déchets. Il s'agit de déchets qui, autrement, finiraient en décharge ou en incinération, car les filières de tri actuelles ne sont tout simplement pas en mesure de traiter ces matériaux. Nous donnons à ces déchets une seconde vie et, grâce à nos efforts pour informer notre réseau que ces déchets difficiles à recycler sont maintenant recyclables avec TerraCycle, les retours ont été incroyables. Beaucoup se sont rendus à notre point de collecte à Marguerittes et il serait donc dommage qu'en raison de la crise, les gens oublient et jettent simplement les types de déchets que nous pouvons recycler. "

Un concours doté de 1 800 euros

Le responsable associatif poursuit : " Pour chaque colis que nous envoyons, TerraCycle attribue également des points convertibles en dons et que nous reversons à l'association " Le Marathon de la prématurité ". Jusqu'à présent, nous avons détourné 11 000 déchets de la décharge locale ou de l'incinération et récolté plus de 9 169 euros pour l’association. En collectant dès maintenant et en déposant vos déchets au siège de l'association au 2 rue des Myosotis à Marguerittes lorsque cela sera à nouveau possible, les collecteurs de la région de Nîmes peuvent continuer à avoir un impact positif sur la planète ".

Les Gardois peuvent également s'entraider et soutenir David en envoyant leurs conseils ou astuces sur la collecte et le stockage des déchets pendant cette période. TerraCycle organise un concours sur les réseaux sociaux pour les collecteurs ou la communauté qui partageront leurs meilleurs conseils sur la manière de collecter les déchets avec TerraCycle pendant le covid-19. Un premier prix de 1 800 euros est à gagner, et vous pouvez participer en utilisant le hashtag #KeepOnRecycling.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité