A la uneRCNG NîmesSports Gard

LE 7H50 d’Olivier Bonné (président du RCN) : « Reprendre du plaisir à Kaufmann »

Après une saison sportive difficile et une crise sanitaire qui a stoppé le championnat, le Rugby Club Nîmois repart en fédérale 1. Alors que les joueurs retrouvent le stade Nicolas-Kaufmann cette semaine, le président Olivier Bonné évoque la saison 2020-2021 et il espère retrouver du plaisir à voir joueur son équipe. Il est l'invité du 7h50.

Objectif-Gard : Comment le RCN prépare-t-il la saison qui arrive ?

Olivier Bonné : Les joueurs sont en pleine préparation physique à leur domicile. Ils ont un programme établi par le préparateur. À partir de ce lundi jusqu'au 7 juillet nous allons mettre en place des séances d’entraînement au stade Nicolas-Kaufmann. Quant au premier match de la saison en fédérale 1 est prévu pour le 13 septembre.

Le calendrier n’a pas encore été dévoilé, mais comment juger vous la composition de votre poule en Fédérale 1 ?

Cela va faire du changement, c’est bien. On a avoir des grosses équipes, mais je regrette la création du poule Élite car on subi un peu les choses. Nous allons faire en sorte que la saison se passe bien pour nous.

La crise sanitaire a-t-elle économiquement impacté le Rugby Club Nîmois ?

C’est extrêmement compliqué pour parce que nous avions encore un gros tiers de la saison à finir et des belles affiches à Kaufmann. Une énorme partie de nos recettes se fait les jours de matches et ça manque. Ce qui est perdu ne se retrouvera jamais. Mais ces pertes ont été un peu compensées par les aides de l’état puisque nous avons mis nos salariés en chômage et ça a été une bouffée d’oxygène. On se bat tous pour qu’il continue à avoir du rugby de très haut niveau dans notre ville mais nous avons besoin de l’aide de tous. On a moins d’audience que des clubs comme Nîmes Olympique et l’USAM, mais une ville de 160 000 habitants doit avoir un club de rugby de haut niveau et la Fédérale 1 est une division de très haut niveau.

Quels ont été les grands axes du recrutement des joueurs pour la saison à venir ?

La priorité était de conserver des joueurs déjà au club. Ils ont accepté des baisses de salaires. Nous avons fait monter des jeunes du club et on est allé chercher des très jeunes pour les postes qui nous manquaient.

Il y a eu du changement dans le staff également.

Nous avons changé les trois postes. Nous avons fait monter Pierre Tacchella qui vient des Espoirs du RCN. Il va s’occuper des avants. Et puis nous sommes allés chercher Jean-Michel Millet qui fera office d’entraîneur principal et Jean-Baptiste Cuq qui s’occupera des trois-quarts.

Qu’allez-vous leur demander ?

D’aller le plus haut possible, a minima sur les qualifications et je veux que l’on joue les premiers rôles. Ensuite que l’on reprenne du plaisir à Kaufmann avec un jeu offensif. Nous avons les joueurs pour cela. Il faut que notre stade redevienne inviolable.

Cela veut-il dire que vous rester sur votre faim par rapport aux résultats de la saison dernière ?

Oui. C’est un mélange d’abattement et d’agacement.

Quel est l’objectif du RCN sur le long terme ?

On est des compétiteurs et on a toujours envie de chercher le niveau au-dessus. Ça serait bien que l’on commence à réfléchir comment faire pour aller chercher la poule Nationale. Mais parler de professionnalisme cela sera difficile.

Propos recueillis par Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité