Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT Le vitrail de la tribune de l’église Saint-Saturnin en rénovation

La vitrailliste Marine Ventura en plein travail sur le vitrail de l'église Saint-Saturnin, à Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour y accéder, il faut d’abord monter deux escaliers jusqu’à la deuxième tribune de la monumentale église Saint-Saturnin, à Pont-Saint-Esprit, puis crapahuter sur un échafaudage.

Arrivé en haut, on tombe nez à nez avec un vitrail de 2,20 mètres de diamètre sur lequel Marine Ventura, vitrailliste à l’atelier Bulard, à Saint-Alexandre, s’affaire en ce mardi matin. Car le vitrail est mal en point. Ces dernières semaines, il a perdu des petits bouts de verre, qui menaçaient de tomber sur la voie publique. « Le plus critique était l’oculus, au centre avec la colombe, qui tremblait », ajoute la vitrailliste.

Il a donc fallu agir : « La restauration était plus que nécessaire. La structure en plomb est devenue très souple et le vent accentue le problème », estime Marine Ventura. Car les morceaux de verre peints sont assemblés par une structure en plomb, qui date probablement comme le vitrail du XXe siècle (plutôt du début que de la fin du siècle, d’ailleurs), et dont les soudures ont petit à petit rompu.

Le vitrail est situé en hauteur (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Point de vandalisme donc - on imagine mal arriver à lancer un caillou aussi haut - mais les outrages du temps. Alors pour redonner au vitrail une deuxième jeunesse, il faut le déposer avant de le rénover en atelier. Pour ce faire, Marine Ventura retire les parties métalliques intérieures qui fixent le vitrail à la structure en acier sur lequel il repose.

Cette première partie est fastidieuse, puisqu’il faut se débarrasser du vieux mastic qui a servi à fixer les pièces il y a plusieurs décennies. En atelier, « nous allons dessertir le verre, enlever le réseau de plomb ancien, nettoyer pièce par pièce et remonter le vitrail avec un réseau de plomb neuf », explique la vitrailliste. Il faudra par ailleurs reconstituer les pièces manquantes. « Le motif étant symétrique, nous nous baserons sur l’existant », ajoute Marine Ventura.

En tout, les travaux devraient prendre un bon mois. En attendant, une protection provisoire sera installée, et la tribune restera fermée au public jusqu’à la fin de l’opération.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité