A la uneCulture

NÎMES Le Périscope prépare sa prochaine saison

Image d'illustration (Photo Anthony Maurin).

Il est charmant ce petit théâtre de quartier... Niché non loin du Gambetta à Nîmes, apportant la culture à cette population, il se spécialise aussi dans les marionnettes tout en poursuivant son oeuvre existentielle.

Le Périscope présente sa nouvelle programmation. Scène conventionnée des arts de la marionnette depuis plus d’un an, Le Périscope propose plus que jamais des créations autour de la marionnette, du théâtre d'objet et des formes animées. Mais ce n'est pas tout.

Comme toujours, Maud Paschal souhaite faire découvrir aux publics des créations contemporaines sous toutes ses formes : cirque, danse, théâtre, spectacles sonores, performances, arts de la rue... Cette saison sera portée par quelques grands thèmes comme l'identité et l'altérité, les questions de migrations, les contes, la notion de travail mais aussi les auteur.e.s d’aujourd'hui.

Le Périscope participera une nouvelle fois à la Journée Mondiale de la Marionnette en mars 2021. Une partie du programme nîmois de la Journée Mondiale de la Marionnette, prévue en mars dernier, a pu être reportée alors même que les Muppets Rapsody et Les Établis itinérants ont été proposés lors de " Projetons l'été " en juillet. Le Périscope proposera aussi un temps Marionnette lors des Escapades (durant le dernier week-end de septembre).

La direction présente la saison du Périscope (Photo Archives Anthony Maurin).

En parlant d'Escapades... Elles furent initiées par Maud Paschal et ont lieu depuis plus de cinq ans. Elles permettent aux publics de découvrir le théâtre autrement... Les artistes se produisent dans l'espace public ou des lieux non dédiés, sur des formes courtes et adaptées à l'extérieur. Il est proposé des tarifs attractifs (tarif unique de trois euros ou gratuit). Ainsi des publics peu enclins à aller vers le théâtre peuvent le découvrir sous un autre jour ! Et pour les plus avertis, il est toujours agréable de sortir des sentiers battus.

Cette année particulière a poussé le Périscope à se tourner encore plus vers le numérique. Le site Internet a été amélioré lors des derniers mois pour une meilleure navigation et lisibilité de ses actualités, événements... Le théâtre repense sa communication, limite son impact sur l'environnement et propose, cette année, deux courts programmes d’une vingtaine de pages chacun (au lieu d'un programme de 72 pages comme l'an passé). Ils présenteront les grandes lignes de la saison mais vous pouvez d'ores et déjà aller sur le site web.

Comme chaque année, le théâtre a souhaité choisir sa future star locale issue du bassin nîmois. Pour la saison 2020-2021, ce sont les œuvres d'Emma Godebska feront l'identité visuelle du Périscope. Le programme est découvrir ici.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité