A la uneFaits Divers

NÎMES Dégradations dans une église, le suspect à nouveau placé en garde à vue

Le mis en cause prétend qu'il voulait faire partir les pigeons qui étaient près des vitres et vitraux!

(Photo illustration Anthony Maurin).

Un homme interpellé durant le week-end pour avoir dégradé des vitres de l'église Saint-Baudile a été à nouveau placé en garde à vue ce jeudi à l'hôtel de police de la ville. Il avait été arrêté de nuit alors qu'il s'en prenait aux vitres et vitraux du monument religieux.

Une enquête dirigée par la parquet de Nîmes est en cours depuis pour "dégradations d'un édifice religieux". L'homme interpellé en état d'ivresse le week-end dernier avait été libéré afin que la police puisse poursuivre ses investigations et connaître plus précisément le préjudice. Une garde à vue reprise ce jeudi après le dépôt du plainte du clergé. Selon nos renseignements des vitraux ont bien été impactés et le mis en cause explique aux enquêteurs qu'il voulait faire partir les pigeons qui étaient à côté des vitres de l'église. Pour se faire, il a récupérer une barre de fer de près de deux mètres et a fracturé plusieurs vitres et vitraux. Le parquet de Nîmes doit décider dans les prochaines heures des suites judiciaires...

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité