A la uneCulture

MONTCLUS Nicolas Vanier vient présenter « Poly » en avant-première

Le réalisateur de "Poly" Nicolas Vanier, aux côtés de la jeune actrice Elisa de Lambert, vendredi soir à Montclus (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un an après le tournage, le réalisateur Nicolas Vanier est revenu à Montclus ce jeudi soir, accompagné de Julie Gayet et d’Elisa de Lambert, les deux rôles principaux, pour une projection en avant-première du film « Poly » qui sortira en octobre.

Un événement pour le village de 200 habitants. D’ailleurs, l’avant-première était sur invitation : « nous avons pu inviter tous les habitants du village, leurs enfants, leurs petits-enfants et tous ceux qui ont participé au film », précise le maire de Montclus Benoît Trichot, qui accueillait l’événement dans le château de Montclus.

Un retour sur les terres de tournage du film, tourné principalement à Montclus (rebaptisé Beaucastel) et Saint-Marcel-de-Careiret, auquel le réalisateur tenait. C’est que Nicolas Vanier et ses équipes ont passé plusieurs mois sur le territoire, « un vrai moment de vie », note-t-il. « Je suis venu ici pour les paysages mais je reviens pour les gens », affirme-t-il, un petit moment avant que le film ne soit projeté pour la première fois.

Une première que Nicolas Vanier a vécu « avec beaucoup de bonheur mais un peu d’anxiété, j’espère que le film sera à la hauteur des attentes. » Une chose est sûre, le territoire est très bien mis en valeur dans un film tourné quasi exclusivement en extérieur et esthétiquement impeccable. « Le territoire est un des acteurs du film, affirme le réalisateur. C’est la marque de fabrique de mes films, c’est d’ailleurs pour cela que je voulais tourner au printemps car c’est la saison où il y a beaucoup de couleurs. »

Un tournage lors duquel Nicolas Vanier n’a pas cherché la facilité en tournant en extérieur, avec des enfants et des animaux. « Oui c’est très compliqué, mais je remplace ce mot par ‘passionnant’, estime-t-il. J’aime la nature, les animaux et les enfants. » Parmi eux, le premier rôle, celui de Cécile, confié à Elisa de Lambert, pas encore 12 ans, qui fait sa première apparition au cinéma.

Un rôle pas facile, pour lequel la jeune actrice a dû se préparer : « il y avait plusieurs poneys sur le tournage, ils avaient tous leur personnalité, rembobine-t-elle. Avant le tournage, pendant un mois je suis allée tous les week-ends voir les dresseurs et les poneys pour créer un lien de confiance et que ce soit plus facile pendant le tournage. » Primordial tant les scènes où la jeune actrice partage l’écran avec le poney sont nombreuses. « Il lui a fallu du courage et du tempérament en plus du talent naturel », ajoute le réalisateur.

Effectivement, il lui en a fallu pour tenir le rôle principal, ce qu’elle parvient à faire avec brio, aux côté d’acteurs plus expérimentés comme Julie Gayet, avec qui elle a noué une vraie complicité, François Cluzet ou encore Patrick Timsit. Le film est une adaptation du feuilleton de Cécile Aubry des années 1960, sur une gamine qui débarque en Cévennes avec sa mère, fraîchement divorcée, et entreprend de sauver un poney de cirque maltraité baptisé Poly. Un film d’époque donc, même si Nicolas Vanier parvient à y inclure des questions qui agitent le débat public aujourd’hui, sur la condition des animaux de cirque ou sur la consommation de viande.

« Je n’ai jamais eu la prétention de changer le monde avec mes films, mais aujourd’hui je veux faire passer des messages », assume-t-il, en voyant par exemple en une baisse de la consommation de viande « une des solutions face aux problèmes de ressources naturelles. » Cet aspect plus engagé ne phagocyte toutefois pas le film, qui reste un joli conte familial. La sortie en salles de « Poly » est programmée au 7 octobre prochain.

La bande annonce :

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité