Actualités

J’AURAIS VOULU… Quand Nathalie Nury voulait être avocate

Nathalie Nury. Photo DR Objectif Gard

Pendant l'été, chaque semaine, Objectif Gard vous propose la rubrique "J'aurais voulu". Une personnalité gardoise nous raconte ce qu'elle aurait aimé pratiquer comme autre métier. Ce mardi, c'est au tour de Nathalie Nury, conseillère départementale et maire de Roquemaure.

"Alors là, vous me posez une colle, ce n'est pas une question que je me pose tous les jours", s'exclame Nathalie Nury quand on l'interroge. Après quelques secondes de réflexion, elle poursuit : "Au départ, quand j'ai entamé mes études de Droit, je voulais être avocate pour défendre les femmes les plus opprimées."

Cette fibre "justice", elle l'a toujours eue, dès petite. Ayant vécu une "enfance heureuse" où on ressentait moins "la fracture sociale", elle n'a jamais vraiment connu de déclic. C'était juste quelque chose d'ancré en elle. Qui allait avec ses convictions et ses appétences. Dès la seconde, elle s'est orientée vers ce parcours professionnel. Elle a dû finalement abandonner ses études de Droit pour des raisons personnelles. "Ça a été un rêve que j'ai vite oublié et au final, je ne l'ai jamais regretté", affirme-t-elle. Pas du genre à se morfondre dans les regrets et les remords, elle est persuadée que les choses n'arrivent jamais au hasard.

"Je fais tout pour aider les gens"

Même si elle n'exerce pas dans le Droit aujourd'hui, ce qu'elle a appris pendant son DUG lui sert dans son quotidien d'élue aujourd'hui: "Je fais tout pour aider les gens. J'en rencontre beaucoup qui ont connu des accidents de la vie. Quand il y a un problème, j'essaye de le résoudre même si je ne suis pas une faiseuse de miracle." Elle espère arriver "à sa petite échelle" à favoriser la mixité sociale et l'équité.

Après avoir fini ses études, Nathalie Nury s'est finalement tournée vers une voie totalement différente : "J'ai fait une formation en informatique. J'ai travaillé pour une boîte qui appartenait au groupe Unilever. Je suis devenue commerciale. Rien à voir." C'est en 2008 qu'elle a mis un premier pied en politique en devenant adjointe à la commune de Roquemaure. En 2010, elle est élue première adjointe de la commune, en 2012, elle commence comme conseillère départementale. Et en mars, elle remporte la ville de Roquemaure dès le 1er tour des municipales avec 52,10% des voix.

Elle espère que, comme elle, les jeunes qui ont un rêve et ne peuvent pas le réaliser, arrivent à trouver une autre voie qui rejoindra leurs valeurs.

Marie Meunier

Etiquette

1 commentaire sur “J’AURAIS VOULU… Quand Nathalie Nury voulait être avocate”

  1. J’ai toujours trouvé Madame Nury comme une élue exemplaire. Et cet interview confirme ce que je pensais de son état d’esprit. Elle est là pour servir les autres et non se servir. Et ça, c’est de l’or. ils ont de la chance les Roquemaurois de l’avoir comme maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité