A la unePolitique

RENTRÉE Le bulletin de notes 2019-2020 de Jean-Paul Fournier

Rentrée scolaire oblige, les hommes et femmes politiques gardois ne pouvaient pas échapper au conseil de classe d’Objectif Gard.

Chaque jour de la semaine, vous découvrirez leurs bulletins de notes à 19 heures. Chers lecteurs, vous l’avez compris, l’école Objectif Gard fait sa rentrée et ça va décaper !

Élève : Jean-Paul Fournier 

Âge : 75 ans 

Classe : Ville de Nîmes 

Matières

Comportement : 15/20

La politique caniveau, très peu pour vous ! Aux dernières Municipales, vos camarades ont dépassé les bornes, en pointant votre soi-disant incapacité physique et mentale à diriger Nîmes. Digne, vous vous êtes seulement contenté de porter plainte, prenant les Nîmois à témoin. Une stratégie finalement payante puisque vous avez gagné les élections. À l’inverse, vous n’êtes pas tendre non plus avec vos adversaires, en particulier le « zig-zag » Yvan Lachaud.  Ce dernier aujourd’hui neutralisé, vous adoucirez-vous ? Le petit Thierry Procida (UDI) aimerait bien faire la paix avec vous… 

Éloquence : 8/20

Des résultats peu satisfaisants. Comme à Alès avec votre homologue Les Républicains Max Roustan, on ne comprend pas toujours ce que vous racontez. Décollez le nez de vos cahiers ! Vos professeurs et administrés apprécieraient plus de spontanéité. Faites-vous confiance et - comme le disait quelqu'un que vous connaissez bien - travaillez plus !

Stratégie politique : 18 /20

Trop vieux ? Trop affaibli ? Que nenni ! Pendant ces Municipales, vous avez montré qu’il ne fallait jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Cette campagne a été aussi l'occasion de prouver que Les Républicains sont toujours cette machine de guerre, inondant les quartiers de tracts électoraux. D'ailleurs à ce propos, votre copain Laurent Burgoa a usé quelques paires de godasses... Fin stratège, vous avez même réussi à rallier le candidat et président de l’USAM, David Tebib. Allez Jean-Paul, avouez-le, cette union était prévue depuis très longtemps, pas vrai ?

Projets et idées : 15/20

Pelle et pioche en main, vous continuez d'embellir notre chère cité des Antonin. Après le Musée de la romanité, vous embrayez sur le Palais des congrès, toujours dans le souci de rendre Nîmes plus attractive. Attention toutefois à ne pas penser qu'aux touristes. Nîmes, c'est aussi les Nîmois qui parfois, ont beaucoup de mal à stationner en centre-ville. Mais fort heureusement, certains adjoints sont là pour le rappeler et, avec les années, vous faites preuve d'une plus grande écoute. Finalement, vous êtes comme le bon vin Jean-Paul, vous vous améliorez avec le temps alors que les mauvais s'aigrissent !

Respect des engagements : 16/20

Vous avez coutume de dire ce que vous faites et de faire ce que vous dites. Encarté chez Les Républicains, vous êtes ce maire bâtisseur, proche des entreprises. Tiens d’ailleurs, n’oubliez pas la transformation du Parnasse en arena, chère à votre camarade et allié David Tebib. Vous êtes également capable de vous adapter : au plus fort de la crise sanitaire, vous avez su prendre des mesures au bénéfice de tous les Nîmois. Bien joué. Maintenez vos efforts Jean-Paul et ne vous reposez pas sur vos lauriers… La tentation lorsque l’on gouverne une collectivité depuis presque deux décennies. 

Moyenne générale : 14,4/20

Appréciations :

Jean-Paul, vous avez marqué la ville de votre griffe. Il y a deux mois, le vieux crocodile nîmois est entré dans l’histoire en décrochant un quatrième mandat. À tous ceux qui vous croyez fini - même certains de vos professeurs dont on taira le nom -, vous avez donné une bonne leçon. L’animal politique que vous êtes continue d’élaborer des stratégies, parfois inattendues. Votre copain Franck Proust vous remercie d’ailleurs de l’avoir soutenu à la présidence de Nîmes métropole parce que certains n’y croyait plus. En politique, avec vous on n’est jamais au bout de ses surprises. Sans doute l’une des clefs de vos 37 ans de vie publique.

 

 

Publicité
Publicité
Publicité

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité