A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Des Crocos bien organisés, les Canaris pour les canaliser ?

meling

 

Après une première performance détonante, Birger Meling va-t-il reproduire pareilles prouesses ? (Photo Anthony Maurin)

Pour le compte de la 2e journée de ligue 1, Nîmes Olympique se déplace au stade de la Beaujoire pour affronter ce dimanche Nantes (15h). Auteurs d'une entrée du tonnerre dans cette nouvelle saison après la large victoire (4-0) face à Brest, les Crocos vont tenter de confirmer à l'extérieur.

"En bande organisée, personne ne peut nous canaliser", c'est en lâchant au micro ce refrain du morceau qui cartonne actuellement que Pablo Martinez a fait son entrée en conférence de presse, ce vendredi. Une phrase pour amuser la galerie, évidemment sans prétention, qui illustre néanmoins l'entame des Crocos dans cette nouvelle saison de Ligue 1.

Une bande de potes qui a organisé ensemble un pressing intense que Brest n'a pas su canaliser. Résultat : quatre buts marqués et une première place au classement toute la semaine pour le Nîmes Olympique avec seulement sept rencontres disputées sur cette première journée.

"On est vite passés à autre chose. Ce n'est qu'un match et que trois points", répond pragmatique l'entraîneur Jérôme Arpinon. Et après cette entrée fracassante, supporters et observateurs ont forcément envie de voir si les Nîmois sont capables de rééditer telle performance. Pas de marquer quatre buts mais de pouvoir imposer leur patte, même à l'extérieur. "Ça dépend de l'adversaire, de sa manière de jouer. J'essaie de m'adapter car, en termes de qualité technique, on n'est pas une équipe  qui peut toujours imposer son jeu", prévient un coach prudent mais qui ne veut pas non plus fermer le jeu.

Ce dernier qui a parfaitement réussi ses débuts pour son premier match officiel devrait rester fidèle à l'ADN du club, qu'il évoque souvent, dans sa manière de faire évoluer ses joueurs en déplacement. Gagner loin des Costières a été très difficile à réaliser la saison dernière. C'est arrivé à une seule reprise sur la pelouse de Nice (1-3), le troisième des quatre succès qui ont permis aux Gardois de se sauver.

Récupérer haut le ballon pour mettre directement l'adversaire en danger et marquer des buts. Une performance que le NO accomplit depuis neuf rencontres consécutives en Ligue 1. Si les filets nantais venaient à trembler ce dimanche, la série datant de la période août-octobre 1979 serait battue.

Le groupe la force principale du Nîmes Olympique (Photo Anthony Maurin)

En mettant les mêmes ingrédients que le week-end précédent, les visiteurs ne seront pas loin de la vérité face à des Canaris pas encore prêts. La formation de Christian Gourcuff a proposé une prestation plus que laborieuse face à Bordeaux (0-0) lors du match d'ouverture de cette nouvelle saison. Un seul tir cadré côté nantais pourtant en supériorité numérique pendant 70 minutes. Un club sérieusement touché par la covid-19 et qui récupère cinq joueurs : Petric, Abeid, Wagué, Castelletto et Emond. Mais toujours privés de Limbombe, Traoré (quadriceps), Touré et Jan.

Un onze de départ similaire ?

En résumé, il y a un coup à faire et l'entraîneur nîmois sait dans quel secteur son équipe doit progresser. "En termes de possession et de passes réussies on va essayer d’améliorer ça." Seulement 44% de possession face aux Bretons et 246 passes réussies contre 321. "C'est qu'à domicile on va vite vers l'avant", justifie Arpinon.

Doit-on comprendre que les Crocos prendront plus leur temps dans la construction du jeu ? Dans tous les cas, Nîmes devra de nouveau évoluer sans le capitaine Anthony Briançon et Nolan Roux. Le premier cité est encore positif au coronavirus, tout comme Clément Depres, d'après les tests de ce vendredi. Concernant l'attaquant, il est négatif mais doit passer des tests cardiaques avant de reprendre l'entraînement collectif.

Peu sollicitée face à Brest, la défense nîmoise a été solide (Photo Anthony Maurin)

Le bon vieil adage "on ne change pas une équipe qui gagne" devrait donc s'appliquer avec seulement Mattéo Ahlinvi qui remplace Lucas Buades dans le groupe retenu. Dans la bande bien organisée des titulaires, on retrouve les anciens comme Romain Philippoteaux ou encore Zinedine Ferhat puis les nouveaux comme Birger Meling, auteur d'un but et d'une passe décisive pour sa première apparition et le teigneux Andrés Cubas.

"On dirait un petit blondinet tout parfait mais Biggy c'est la pire des teignes", tient à rétablir avec le sourire Pablo Martinez au sujet de son coéquipier norvégien. Une plaisanterie pour exprimer en réalité que les recrues se sont rapidement imprégnées des valeurs du club. "Il n'a pas fallu chercher bien loin pour qu'ils comprennent notre identité", complète l'ancien strasbourgeois.

Ce dernier va de nouveau être associé à Loïck Landre en défense centrale. Un duo qui avait déjà achevé la saison ensemble lorsque Briançon était blessé. "On s'est de suite entendus. C'est quelqu'un d'agressif et on se rejoint beaucoup sur le jeu. On a une bonne complémentarité", commente Martinez.

Des Nîmois sûrs de leur force qui espèrent reproduire le même exploit qu'en février 2019 où ils avaient renversé les Canaris 4-2 après avoir été menés 2-0 à la mi-temps. Lors du précédent exercice, le match n'avait pas pu se jouer puisqu'il était programmé le 14 mars dernier ; date à laquelle le pays plongeait en pleine crise sanitaire. "On a plus d'expérience. Ce n'est pas que l'on avait peur de tout le monde mais avant on voyait les autres plus forts. Maintenant on ne se sous-estime pas et on se dit que ça va être un bon match", conclut Jérôme Arpinon, prêt à déboussoler le fameux jeu à la nantaise.

Corentin Corger

Le groupe retenu : Reynet, Dias - Alakouch, Paquiez, Martinez, Miguel, Landre, Meling, Ripart - Fomba, Deaux, Cubas, Sarr, Ahlinvi - Ferhat, Philippoteaux, Benrahou, Koné, Duljevic, Denkey. 

La composition probable : Reynet - Ripart (cap.), Landre, Martinez, Meling - Cubas, Deaux - Ferhat, Benrahou, Philippoteaux - Denkey.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité