Politique

SÉNATORIALES Cent euros d’amende pour ceux qui n’iraient pas voter…

Rassurez-vous, tous les électeurs ne sont pas appelés aux urnes pour les Sénatoriales. Seuls les « grands électeurs » sont appelés à honorer leur devoir citoyen le 27 septembre, sous peine d’amende. 

Les Sénatoriales, un scrutin où l’absentéisme doit être dument justifié. Actuellement, les Gardois intéressés à la vie publique ont observé le lancement des campagnes sénatoriales pour les trois postes de sénateurs du département. Le scrutin se déroule le 27 septembre en préfecture. Un peu moins de 2 000 « grands électeurs » sont appelés aux urnes. Ce sont majoritairement des maires, leurs délégués ainsi que les conseillers départementaux, régionaux et parlementaires. 

En cas d’absence, les édiles doivent en justifier la raison au préfet, sous peine de 100 euros d’amende. Un mot d’excuse en béton pour permettre aux suppléants d’aller voter à leur place. Cette règle a de quoi séduire quelques ex-candidats aux municipales 2020 se désolant encore du piteux taux de participation…  

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité