A la unePolitique

LA PAUSE Des vendanges au goût d’élections sénatoriales

Le président du Département, Denis Bouad, et la sénatrice "Les Républicains", Vivette Lopez, pris en photo alors qu'ils étaient en grande conversation... (Photo : Coralie Mollaret)

Motus et bouches cousues pour les candidats aux Sénatoriales, Vivette Lopez et Denis Bouad, qui ont fait, jeudi, la visite de deux caves à l’occasion des vendanges. 

Ce jeudi, les deux candidats aux Sénatoriales, la sénatrice Les Républicains sortante, Vivette Lopez, et le président socialiste du Conseil départemental, Denis Bouad, ont fait la tournée des cuves. Les deux élus s’apprécient. Vivette Lopez a vanté à de nombreuses reprises les qualités de Denis Bouad comme chef du Département. Quant à Denis Bouad, il n’a pas manqué de rappeler subtilement la présence de la sénatrice à certains vignerons qui l’avaient omis dans leur prise de parole. 

Cette année, les vendanges sont précoces, notamment des blancs et des rosés, soit 20% de la récolte gardoise. De quoi inspirer bien des commentaires au monde viticole… Cependant, ni le président du Conseil départemental, ni la sénatrice n’ont pu leur répondre. Campagne des Sénatoriales oblige, la loi stipule que Denis Bouad ne peut pas utiliser les moyens de la collectivité pour faire campagne. Idem pour l’élue du Palais du Luxembourg. 

D’ailleurs, le nom du président du Conseil départemental n’a même pas été inscrit sur le carton d’invitation de cette journée. Prévue de longue date, la table ronde sur l’irrigation est passée à la trappe, laissant une dizaine de chaises et une table ronde bien vides. À l’heure de l’apéro, les langues se sont déliées. Les deux édiles ont été aperçus en grande conversation… Les Sénatoriales 2020 promettant, elles aussi, une belle cuvée. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Et aussi : 

Réunion des maires : la contre-attaque de l’équipe de Denis Bouad. Le 24 juillet, le président du Conseil départemental a convié un parterre de maires dans la cadre des contrats territoriaux. Des subventions délivrées par la collectivité aux maires et communautés de communes pour financer leurs projets. Si l’événement s'est tenu avant l’entrée officielle en campagne de Denis Bouad aux Sénatoriales, certains voient cette grand-messe d’un mauvais œil. Et de soupçonner le président de faire campagne en utilisant les moyens de sa collectivité. Les proches de Denis Bouad réfutent : « Ceux qui critiquent n’ont qu’à attaquer au tribunal… Or, ce n’est pas la première fois que se déroule ce type d’événement. Tous les nouveaux élus et les candidats aux Sénatoriales comme Alexandre Pissas et Laurent Burgoa étaient invités. » Eux-aussi en auraient donc profité pour faire campagne ?

 

Publicité
Publicité
Publicité

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité