A la uneActualitésSociété

NÎMES Le nouveau centre de dépistage covid est ouvert

La file d'attente était impressionnante ce matin (photo Norman Jardin)

Un nouveau centre de dépistage de la covid a ouvert ses portes ce matin à Nîmes. La foule s’est pressée dans un lieu qui pourra effectuer 500 tests par jour. Le but est aussi de désengorger les laboratoires du centre-ville.

Ce matin, la file d’attente s’étendait jusqu’à la base du pont surplombant l’autoroute A9. Ils étaient plus de 2 000 à s’être levés tôt pour être testés et le parking affichait complet. Le nouveau centre de dépistage à la covid 19, entièrement dédié à cet effet, a ouvert ses portes ce lundi à 9h.

Installé par la ville, en association avec l’ARS (Agence régionale de santé) Occitanie et les professionnels de la santé, ce centre est sensé assurer une meilleure prise en charge et renforcer la capacité de dépistage à Nîmes. Il est situé sur le parvis du Parnasse, 827 Chemin du Mas de Vignolles.

Une fois dans la structure, il faut encore patienter en respectant la distanciation physique (photo Norman Jardin)

Le site de prélèvement piéton est installé sous une tente de 300 m2 et il peut assurer 500 tests par jour répartis sur quatre lignes. À terme, la structure devrait être capable de passer à 1 500 prélèvements journaliers. Cette mise en place va permettre de désengorger les laboratoires du centre-ville.

Le centre de dépistage est ouvert à tous, sans rendez-vous et aucune prescription médicale n’est nécessaire. Le test, effectué par prélèvement naso-pharyngé (PCR), est totalement pris en charge par l’Assurance maladie. Quant à la réponse positive ou négative, elle est communiquée sous 48h.

Le centre peut assurer 500 tests par jour (photo Norman Jardin)

Le centre est ouvert du lundi au samedi de 9h à 17h et le dimanche, pour des prélèvements prioritaires uniquement, de 10h à 12h. Le montant de l’opération, à la charge de la ville, est de 50 000€.

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES Le nouveau centre de dépistage covid est ouvert”

  1. Ce n’est pas vraiment désengorger, c’est juste déplacer l’engorgement, et ce dès le premier jour : 2000 patients (c’est le cas de le dire !) alors que le centre ne peut en recevoir que 500…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité