A la uneFaits Divers

NÎMES La nounou condamnée à 4 ans de prison avec l’interdiction d’approcher les enfants

Le Palais de Justice de Nîmes

Une assistante maternelle, âgé de 60 ans, a été condamnée, ce jeudi 24 septembre, à 4 ans de prison dont deux années fermes... Elle a en outre l'interdiction d'exercer la profession d'aide maternelle et ne doit plus avoir une activité bénévole ou professionnelle en lien avec les enfants. 

Elle a été jugée la semaine dernière mais le délibéré est intervenu, ce jeudi 24 septembre, pour des faits de "violences sur un mineur de moins de 15 ans."

Cette nounou qui était jusqu'à aujourd'hui inconnue de la justice est donc reconnue coupable de violences sur ce bébé de 7 mois dont elle avait la charge. Les faits sont survenus chez elle, le 6 janvier 2015 vers 13h, elle a appelé les secours évoquant des pleurs de l'enfant et une grosse colère.

Le bébé a été hospitalisé en urgence, les médecins évoquant un syndrome du "bébé secoué", des faits délictuels qu'elle a toujours niée. Un nourrisson dont le pronostic vital a été engagé au départ, les praticiens évoquant même des séquelles permanentes avant que son état de santé ne s'améliore.

Les parents de la petite victime étaient présents à l'audience de délibéré ce jeudi, mais la nounou était elle absente. Elle doit donc effectuer deux ans de prison ferme.

B.DLC

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité