Actualités

CONNAUX Plusieurs centaines de personnes ont participé aux Foulées d’Octobre rose

Échauffement en musique avant le départ de la course. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce dimanche matin, la Ville de Connaux était réglée à l'heure rose. C'est devant la mairie qu'a été donné le départ des 5es Foulées d'Octobre rose. Plusieurs centaines de personnes ont couru ou marché pour soutenir la recherche et le dépistage du cancer du sein. 

Après un échauffement en musique, trois parcours étaient programmés : une course de 6km, une marche de 6km et une autre marche de 3km. Chaque participant a donné 5€ pour s'inscrire : somme entièrement reversée à la Ligue contre le cancer. Cette manifestation a été organisée par le CCAS de la mairie de Connaux en collaboration avec les "Foulées de la Tave". Une sculpture représentant le ruban rose, symbole d'Octobre rose a été installé sur le parvis de la mairie.

Dès 9h30, les participants se sont élancés pour la course de 6km. Le cordon de départ a été coupée par Sylvie Nicolle, maire de Sabran et conseillère départementale du canton de Bagnols-sur-Cèze, au côté du maire de Connaux, Stéphane Maurin. (Marie Meunier / Objectif Gard)

"On tenait à maintenir Octobre rose, non pas pour la Ville de Connaux, mais pour vous mesdames et aussi messieurs, qui pouvaient aussi être touchés", a rappelé le maire, Stéphane Maurin, qui ajoute : "Malgré le covid, les cancers ne s'arrêtent pas".

Réflexion partagée par les coureurs. Notamment Mickaël et Dylan, venus pour la première fois courir pour la cause : "On prépare un concours avec les collègues alors cette course était une bonne manière de se mettre en jambe. Et puis bien sûr, on tenait à soutenir la cause. On connaît tous quelqu'un dans notre entourage qui est touché par la maladie. On parle du Covid en ce moment, mais il n'y a pas que ça, la vie ne s'arrête pas."

Presque tous les participants ont fait l'effort de s'habiller en rose pour le symbole. Certains ont été particulièrement créatifs. (Marie Meunier / Objectif Gard)
C'est l'histoire de deux amies s'appelant Delphine qui ont fait un tee-shirt personnalisé pour l'occasion. Rose bien sûr ! (Marie Meunier / Objectif Gard)

Au départ de la course, plusieurs stands sont installés notamment ceux du centre de dépistage et de la Ligue contre le cancer. Anne-Marie Laroze, animatrice à la délégation nîmoise de la Ligue a rappelé que 58 000 nouveaux cas de cancer du sein ont été comptabilisés en 2018 au niveau national et causé 12 000 décès cette année-là. Plus localement, dans le Gard, on avait "48% de réponse aux convocations pour des dépistages", affirme-t-elle. Moins de la moitié des femmes concernées donc "malgré les campagnes de sensibilisation".

Les délégations locales de la Ligue contre le cancer et le centre de dépistage avaient deux stands place de la mairie. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Nina Ehrmann, responsable locale de la Ligue à Bagnols, et Arielle Thomas à Pont-Saint-Esprit, étaient également à ses côtés. L'argent récolté lors des opérations Octobre rose va aussi servir à financer des soins de support pour les malades, pendant et après leur traitement. Ça va de la réflexologie à la sophrologie en passant par des groupes de parole, de l'aquagym, de la thérapie, de l'art thérapie... "Au-délà des soins, le but est aussi la rencontre. Il y a beaucoup de solidarité entre les patients", assure Nina Ehrmann. À la délégation bagnolaise, ce sont 120 personnes qui sont suivies : "Au fil des années, on voit des femmes de plus en plus jeunes venir", remarque-t-elle. Dès 50 ans, une mammographie est recommandée tous les deux ans, mais il faut rester attentif aux antécédents familiaux, aux risques accrus, qui peuvent être limités par un suivi et aussi l'autopalpation.

Marie Meunier

Des permanences de la Ligue sont tenues à Bagnols (place Mallet), les mercredis de 10 à 12h. Même créneau à Pont-Saint-Esprit mais à la salle 1.35 à la Cazerne. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité