ActualitésEconomie

ALÈS Menace sur le Conseil de Prud’hommes : La CPME s’inquiète de la « désertification des services publics »

Dans le cadre d’un projet de redéfinition des périmètres des Conseils de Prud’hommes par le Ministère de la Justice, il est envisagé la suppression de sections de Conseils de Prud’hommes ayant peu d’affaires, et notamment les sections encadrement et agriculture au sein du Conseil des Prud’Hommes d’Alès selon la CPME du Gard.

Cette dernière, par la voix de son Président Xavier Perret, "s’interroge sur le but recherché par le Gouvernement, car cela accentuerait encore plus la désertification des services publics sur ce bassin d’emploi. Alès a en effet déjà perdu en l’espace de quelques années l’antenne de la Banque de France ainsi que le Tribunal de Commerce."

Pour Xavier Perret, "il est indispensable d’une part de maintenir de la proximité pour les nombreuses entreprises installées dans cette zone géographique et d’autre part, il doute que le transfert des dossiers vers le Conseil des Prud’Hommes de Nîmes engendrera une baisse des coûts. Ce dernier verra augmenter sa charge de travail."

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité