A la uneActualités

FAIT DU SOIR À Nîmes, métiers d’arts et artistes s’exposent jusqu’à lundi

Les artistes présent chez Claude Deschamps, Grand'Rue à Nîmes (Photo Anthony Maurin)

Jusqu'au lundi 14 décembre inclus, allez découvrir les artistes de 11h à 19h aux N°3, N°8 et N°13 de la Grand'rue.

Les artistes présent chez Claude Deschamps, Grand'Rue à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Françoise Bonnafoux, Olivier Bru et Isabelle Monnier s'exposent chez Claude Deschamps du magasin de reliure éponyme.

Voilà une excellente idée de sortie pour effectuer ses cadeaux de Noël. Dans la fantastique boutique de Claude Deschamps, le badaud pourra découvrir des artistes et artisan d'art. Il faut dire que nous avons pris du retard et que ce week-end prolongé permettra d'animer les rues. Car oui, tout cela aurait dû se passer en septembre dernier lors des Journées Européennes des Métiers d'Art.

Au mur, des oeuvres de Géraldine Rey-Deschamps (Photo Anthony Maurin).

À Nîmes, on a voulu faire les choses bien alors vous pourrez découvrir une vingtaine d'artistes sur trois lieux différents mais dans la même rue. Ces boutiques éphémères sont une belle occasion de flâner à quelques jours de Noël et de découvrir des objets originaux, des pièces uniques créées par de artistes, idéales pour offrir à quelqu'un ou à s'offrir directement !

Les corbeilles d'Isabelle (Photo Anthony Maurin).

Prenons un des trois lieux, la Reliure Deschamps. Les ateliers d'Isa, d'Isabelle Monnier, vous proposent de la vannerie de coton. Artisan d'art à Nîmes, Isabelle réalise des corbeilles en version limitée ou en version Jean Denim mais aussi des cale-portes. Comptez entre 19 et 39 euros selon les versions, collections et tailles. Des vaches en cuir à 18 euros et des taureau à 14 euros font la transition vers les bijoux qui sont à 25 euros.Des galets en cade ou en pierre et des diffuseurs de parfum en rotin coûtent quant à eux entre 12 et 19 euros. Isabelle vous propose même un kit vannerie clés en main.

Les diffuseurs de parfum et quelques autres pièces d'Isabelle (Photo Anthony Maurin).

" Je fais ce métier depuis 2013, c'est une reconversion professionnelle car j'étais assureur par le passé. J'ai eu envie de travailler de mes mains, je suis Nîmoise et j'ai toujours aimé la vannerie alors je m'y suis intéressée et je me suis rendue compte que c'est avant tout une technique de tressage. On peut faire de la vannerie avec autre chose que du rotin ou de l'osier mais je suis la seule à m'en servir pour en faire avec du coton ! Mes bisous sont des pierres semi-précieuses gravées de motifs de feuille, d'étoile ou de scarabée. "

Les sculptures d'Olivier Bru (Photo Anthony Maurin).

Dans la même pièce, un sculpteur expose ces deux travaux principaux, Olivier Bru. Des pièces en grès, cuites au four à 1 300°C et forcément uniques. " Je travaille les nus et les corps en mouvement. Le cercle revient souvent en guise de cadre mais comme le grès est une matière lourde et pleine, j'essaie de lui donner une certaine légèreté. " L'artiste, ne s'arrête pas là et présente ses Niro (NDLR Nîmois, Toro). " C'est un petit totem nîmois et le novillero El Rafi en est le parrain et le parrain. Ce sont des pièces enclumes, lourdes avec une patine martelée ou oxydée. Chacun est différent de son voisin et je travaille actuellement sur les rhinocéros car j'aimerais avoir une gamme dans le même style ! "

Les créations de Françoise Bonnafoux et de Claude Deschamps (Photo Anthony Maurin).

Autre choix artistique, celui du duo artiste-artisan d'art composé de Françoise Bonnafoux et de Claude Deschamps. Pour Françoise, " On a voulu créer quelque chose sur la brandade de Nîmes avec Claude, c'est du patrimoine ! J'ai même acheté une morue salée pour l'occasion. " Mais que faire avec une brandade et quoi faire autour de ce thème ? " J'ai fait des suminagashi, ça veut dire encre flottante en japonais. J'ai pris de l'encre de Chine, de l'eau et du sel de Camargue, le même procédé que l'on peut faire avec la morue. J'ai pris un bon papier et je me suis amusée avec tout cela. C'est un rendu très joli car le sel fait briller le reste. Toujours comme les morues, j'ai dessalé quelques papiers de nos carnets " ajoute Françoise Bonnafoux.

De belles choses à découvrir dans ce somptueux magasin-atelier-galerie (Photo Anthony Maurin).

À l'intérieur de ces fameux carnets très longilignes, on a l'histoire de la brandade, des recettes plus ou moins inédites, bref, une douzaine de fiches illustrées en photos ou en dessins. Les carnets sont à 30 euros (puis à 35 euros) pendant cette exposition spéciale et les encres sont quasi cadeau (30X40cm à 5 euros, 50X65cm à 10 euros) puis seront aussi en vente à la boutique de La Nîmoise (brandade Mouton) rue de l'Horloge.

Enfin, c'est Claude Deschamps qui vous propose un excellent jeu de l'oie, pardon du crocodile nîmois. Il a sorti ce jeu il y a tout juste un an et son succès est absolu. En effet, quel meilleur jeu familial pour faire passer le temps des confinements ? En plus, on respecte scrupuleusement les conditions sanitaires car on ne peut y jouer qu'à cinq maximum !

Le jeu de Claude Deschamps, un jeu de l'oie version croco nîmois ! (Photo Anthony Maurin).

Pour le créateur, les choses sont venues naturellement. " Je faisais des dessins des monuments et de Nîmes, cela m'amusait mais il fallait trouver un fil directeur. Je restaurais un beau jeu de l'oie comme souvent et j'ai eu cette idée. " Une idée en or, un très joli et familial cadeau pour Noël mais en réalité, chaque artiste ou artisan a de très belles choses à faire découvrir alors n'hésitez pas plus longtemps et sortez du côté de la Grand'Rue !

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité