ActualitésSociété

ALÈS Une collecte des Jeunes Républicains au profit des orphelins de la police

La collecte de jouets des Jeunes Républicains d'Alès a réuni une trentaine de donateurs différents. (Photo Corentin Migoule)
La collecte de jouets des Jeunes Républicains d'Alès a réuni une trentaine de donateurs différents. (Photo Corentin Migoule)

Pour la sixième année d’affilée et malgré l’incertitude du contexte sanitaire, les Jeunes Républicains d’Alès ont mené une bourse aux jouets. Ce mercredi, en début de soirée, cette opération solidaire s’est achevée par la remise des cadeaux à l’association Orphéopolis.

Si la situation sanitaire a un temps laissé planer l’idée d’un renoncement, il n’en a rien été ! Bon gré mal gré, les Jeunes Républicains d’Alès ont bien mené leur sixième collecte de jouets, entamée le 1er décembre. Hier, en début de soirée, l’opération s’est achevée dans le local Lou Regain situé boulevard Gambetta à Alès, par la remise des cadeaux à l’association Orphéopolis, qui célèbre son centenaire cette année et accompagne près de 3200 orphelins de la police (nationale et municipale).

L’organisme était représenté par Mathieu Boué, fonctionnaire du commissariat de Bagnols-sur-Cèze, qui a ainsi chargé une centaine de jouets – qui feront bientôt des heureux –  dans le coffre de son véhicule. « C’est une belle progression quand on sait que nous avions commencé en 2014 avec une dizaine de jouets », soulignait Nicolas Perchoc, conseiller municipal d’Alès et responsable adjoint des Jeunes Républicains du Gard, qui appréciait également « la qualité des jouets, souvent neufs. »

« C’était important pour nous d’affirmer notre soutien à la police et aux forces de l’ordre en général. De rappeler que derrière l’uniforme, il y a des êtres humains, avec une famille, des enfants », développait le dernier nommé, instigateur d’une opération dont l’épilogue est hélas survenu quelques heures après le meurtre de trois gendarmes dans le Puy-de-Dôme. Avec Léa Boyer, conseillère municipale d’Alès, à ses côtés, Nicolas Perchoc donnait déjà « rendez-vous l’année prochaine pour une septième collecte. »

Corentin Migoule

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité