A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NIMES OLYMPIQUE Le match vu de Lille, les Dogues ont une faim de loup

Jonathan Ikoné (au centre) sera parmi les joueurs à suivre au LOSC. (Photo archives Anthony Maurin)

Ce samedi à 21 heures, le Nîmes Olympique reçoit Lille au stade des Costières dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1. À la veille de dernière rencontre de la phase aller, Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club nordiste

En 2020/2021, les Dogues semblent plus complets que jamais. "L'entraîneur Christophe Galtier dispose d'un effectif très homogène de 23 joueurs", analyse Olivier Fosseux, journaliste à La Voix du Nord. Il est vrai qu'avec son armada de 14 internationaux et des stars à tous les postes, le LOSC a de quoi faire peur.

"Dans les buts, Maignan a fait de gros progrès et il est pour moi le futur gardien de l'équipe de France, énumère Olivier Fosseux. La charnière centrale Fonte-Botman est très solide et, au milieu de terrain, Renato Sanches est l'un des meilleurs d'Europe. Sur les ailes Bamba et Ikoné ont tous deux porté le maillot tricolore tandis que Yilmaz est d'une efficacité clinique en pointe."

Sans véritable point faible

Exempt de véritable point faible, Lille réussit un excellent début de saison. Avec une moyenne de deux points pris par match joué, le club nordiste est bien installé sur le podium de la Ligue 1. Dans le même temps, les Dogues se sont qualifiés pour les 16e de finale de l'Europa League. Et même le rythme infernal des matches qui s'enchaînent - dix lors du dernier mois de compétition - ne semble pas enrayer cette machine bien huilée.

"Christophe Galtier est très bon dans la gestion humaine. Il arrive à impliquer tout le monde et à faire tourner son effectif, note Olivier Fosseux. L'équipe a conservé sa force de frappe habituelle dans les transitions rapides. Mais elle est aussi capable de produire du jeu en attaque placée." 

Un coup d'arrêt contre Angers

Pourtant, il y a trois jours, le LOSC s'est incliné contre Angers (1-2). Son premier revers de la saison au Stade Pierre-Mauroy. "Il manquait cinq titulaires au coup d'envoi et les joueurs avaient repris l'entraînement seulement quatre jours plus tôt", justifie le journaliste.

Des explications reprises par Christophe Galtier en conférence de presse ce vendredi. "On n'était pas prêts à jouer un match de haut niveau, a-t-il reconnu. Sur le plan athlétique, Angers nous a dominé dans tous les secteurs. Il faudra montrer un autre investissement collectif et individuel contre Nîmes." Les Crocos sont prévenus, les Dogues, revanchards, auront une faim de loup.

Boris Boutet

Le joueur à suivre : Burak Yilmaz

Déjà auteur de huit buts en 17 matches cette saison, Burak Yilmaz est l'une des nombreuses satisfactions du mercato lillois. À 35 ans, l'attaquant turc n'avait quitté son pays natal que pour une courte parenthèse chinoise avant de débarquer dans le Nord. De quoi susciter des interrogations qu'il a très vite dissipés. "C'est un attaquant complet, un véritable renard des surfaces qui cadre pratiquement toutes ses tentatives, présente Olivier Fosseux. Il a aussi une grosse influence dans le vestiaire, notamment auprès de la petite délégation turque du LOSC qui le surnomme "Le Roi"."  La question désormais est de savoir s'il aura la capacité physique pour enchaîner des matches tous les trois jours. Il ne l'a jamais fait avec Lille.

Le chiffre : 0

Lorsqu'elles concèdent l'ouverture du score, aucune des deux équipes n'est parvenue à s'imposer en Ligue 1 cette saison. Dans cette configuration, le LOSC a obtenu deux résultats nuls pour deux défaites. Pour Nîmes, le bilan est de onze revers et deux matches nuls. Ce samedi, l'importance du premier but du match pourrait bien être cruciale.

Le 11 probable :  Maignan - Djaló, Botman, Fonte, Bradaric - Ikone, Renato Sanches, André, Bamba - Weah, Yilmaz (ou David)

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité