A la uneActualités

ALÈS Un nouveau centre de vaccination grand public opérationnel dès lundi ?

Les professionnels de santé du bassin alésien mobilisés dans la campagne vaccinale, ici aux côtés de Christophe Rivenq (à gauche), lors de la présentation du nouveau centre de vaccination à La Prairie. (Photo Corentin Migoule)

Alors que la vaccination Covid doit s'étendre le 18 janvier aux plus de 75 ans vivant à domicile, le Gouvernement prévoit de multiplier par six ou sept le nombre de centres de vaccination d'ici à la fin du mois. Ainsi, ce mardi, la ville d’Alès a présenté à la presse son nouveau site de vaccination, implanté dans le quartier La Prairie, a priori opérationnel dès lundi.

L'extension de la campagne vaccinale à partir du 18 janvier, annoncée jeudi dernier par le Premier ministre, était très attendue par les élus de terrain. Il va falloir « impliquer un maximum de professionnels de santé et les élus locaux, maires, présidents d'agglomération », avait alors ambitionné Jean Castex.

À peine quelques jours plus tard, ce mardi après-midi, Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération et premier adjoint à la mairie d’Alès, en l’absence de Max Roustan, « excusé », a présenté à la presse locale le futur centre de vaccination grand public, opérationnel a priori lundi, « dès qu’il sera agréé par l’Agence régionale de santé. Demain je l’espère. » S’il s’est d'abord félicité de « la grande réactivité pour monter ce centre », Christophe Rivenq a aussi indiqué qu’il ne serait « pas le seul », plusieurs candidatures ayant déjà émané de « maires de l’Agglo. »

Le site, qui n’est autre que la salle multisports du complexe sportif de La Prairie, implanté dans le quartier éponyme, tout près du stade Pierre-Pibarot, a vocation à « compléter celui du centre hospitalier », inauguré quelques jours plus tôt.

D’après le docteur Alain Devallez, responsable du centre départemental de vaccination, le site va « monter progressivement en puissance » afin d’être en mesure d’administrer rapidement « jusqu’à 500 vaccins par jour. » À ce jour, le gymnase, qui avait déjà été transformé en maison médicale pendant le confinement printanier, dispose d’une grande salle d’attente, de six cabinets médicaux et d’autant de cabinets de vaccination. « 15 à 20 personnes seront mobilisées chaque jour sur le site », a promis Alain Devallez, qui a aussi souligné la nécessaire exemplarité dans « la préparation et l’administration du vaccin », garantes de son efficacité.

 « Je le ferai quand ça sera mon tour »

Accompagné, entre autres, de Magali Laures-Gros, représentante des médecins généralistes, de Dominique Jakovenko, président de l’association des infirmiers libéraux du bassin alésien, et de plusieurs pharmaciens alésiens, Christophe Rivenq a salué « la mobilisation de tous les professionnels de santé du territoire » dans ce qui s'apparente à « un grand défi logistique. » 

Par ailleurs, le président d’Alès Agglomération ne masquait pas ses intentions à travers cette présentation à la presse : « L’idée c’est de dire ça y est, on est prêts ! » Et de poursuivre : « Il faut se faire vacciner, c’est la condition du redémarrage de l’activité et d’un retour à une vie normale. »

L’élu a aussi fait part de sa position face au vaccin, qui est la même que celle de notre ministre de la Santé, Olivier Véran : « Je le ferai quand ça sera mon tour, pas avant. » Et d’ajouter : « Max Roustan, qui sera concerné avant moi car il a plus de 75 ans (76, NDLR) est aussi favorable à ce que nous montrions l’exemple. » Les rendez-vous seront à prendre dès jeudi sur la plateforme publique sante.fr alors que trois plateformes privées ont également été désignées pour l’épauler : Doctolib, Maiia, et Keldoc.

Corentin Migoule

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité