A la uneFaits Divers

GARD Assassinat : la victime tuée par arme à feu, mais toujours pas identifiée

Hier à Bellegarde près du lieu de découverte du corps carbonisé

"L'enquête préliminaire du chef d'assassinat ouverte hier après la découverte d'un corps carbonisé se poursuit, indique le vice-procureur Patrick Bottero. Le défunt n'est toujours pas identifié. L'autopsie réalisée conclut à un décès provoqué par arme à feu", poursuit ce vendredi après-midi le représentant du parquet de Nîmes.

Un corps carbonisé a été retrouvé dans une voiture incendiée, jeudi en milieu de journée, près d'un chemin discret situé sur la commune de Bellegarde. Hier l'identification du cadavre était impossible à cause de la dégradation du corps liée à la combustion. Ce vendredi après-midi une autopsie a été réalisée à l'Institut Médico-légal du CHU de Nîmes dirigée par le docteur Mounir Benslima, elle apporte un élément capital, à savoir le décès par arme à feu.

La voiture incendiée avec le corps à l'intérieur, appelée la technique "du barbecue" est utilisée régulièrement dans le milieu du banditisme et des trafics.

D'autres prélèvements et analyses ont été réalisés afin de connaître le plus rapidement possible l'identité de la victime.

Les investigations sont confiées à la Section de Recherches de Nîmes aidée du groupement de gendarmerie du Gard.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité