A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce lundi 18 janvier

Eliasson en bonne position pour centrer (Photo Anthony Maurin).
Les Nîmois joueront-ils dimanche face à Lorient ? (Photo via MaxPPP)

L'essentiel de l'actualité sportive  gardoise en quelques lignes.

Nîmes Olympique

Le match contre Lorient menacé. Le choc des mal classés qui devait opposer Lorient et Dijon, programmé hier, a été reporté pour cause de cas positif au covid dans l’effectif Breton. Pas moins de 12 cas ont été détectés chez les Merlus. Le protocole d’organisation des matches de la LFP (édité le 4 septembre 2020) est clair à ce sujet : « Un club qui n’aurait pas au minimum vingt joueurs dont un gardien de but faisant partie de la liste officielle de trente joueurs déclarés par le club à la LFP pour la période de compétition considérée, le matin du match, peut demander à la commission des compétitions le report du match… ». Et pour les cas positifs, « ce joueur doit rester isolé du reste du groupe pendant 8 jours qu’il soit symptomatique ou asymptomatique. Au 9ème jour à partir du 1er jour des symptômes ou à partir du jour du test RT-PCR positif, et après deux jours sans fièvre, l’isolement peut être suspendu. La reprise collective (entrainement ou match) se fait au 15ème jour. » Dès lors, il paraît compliqué au FC Lorient d’être prêt pour la rencontre à Nîmes qui doit se jouer dimanche au stade des Costières. Un report serait dommageable pour les Crocodiles qui aimeraient bien enchaîner à domicile après la victoire à Marseille. De plus une éventuelle reprogrammation de la rencontre contre le FCL pourrait imposer au NO une semaine à trois rencontres. Une décision sera prise dans les jours à venir quant à la tenue ou le report de ce match Nîmes – Lorient.

Eliasson a débloqué son compteur contre Marseille (Photo Anthony Maurin).

Eliasson première. Il choisi visiblement les grandes occasions. Le Suédois Niclas Eliasson a marqué ses deux premiers buts à Marseille samedi (victoire de Nîmes 2-1). Le Crocodile avait débuté avec le NO le 16 octobre 2020 au stade des Costières face au PSG (défaite du NO 0-4), le dernier match que les Nîmois ont joué devant du public. Pour Eliasson, il était temps car il n’avait plus fait trembler les filets depuis le 18 janvier 2020 et une victoire de son club Bristol face à Barnsley en Championship (l’équivalent de la L2 française). Le milieu offensif devient même le premier Nîmois à réussir un doublé en L1 depuis Clément Depres, le 23 janvier 2019 face à Angers (victoire du NO 3-1). C’est peut-être le déclic qu’il fallait au Scandinave pour devenir la prochaine pépite offensive du NO. À suivre…

Guillaume Dathueyt était un grand passionné du Nîmes Olympique (photo Anthony Maurin)

Guillaume Dathueyt n’est plus. C’est une triste nouvelle qui a été rendue publique ce lundi. Guillaume Dathueyt est décédé à l’âge de 37 ans. Ce Gardois avait été le responsable du site Internet du Nîmes Olympique (1997-2010) et speaker lors des matches au stade des Costières. En 2004, il a fondé le club amateur de l’Élan Nîmois et depuis 2009 il était membre du district Gard-Lozère où il occupait depuis 2012 le poste de secrétaire général. Ce fan d'improvisation théâtrale était toujours souriant et d’une régulière gentillesse. Aujourd’hui, Nîmes Olympique pleure un de ses plus passionnés serviteurs.

Bouillargues HNM

Retour gagnant. Elles n’avaient plus joué depuis le 24 octobre dernier et elles n’ont pas raté leur retour à la compétition. Les joueuses de Bouillargues HNM ont fêté leur retour à la compétition avec une belle victoire à Bègles 29-27. Les Gardoises qui étaient menées de cinq unités (11-6, 17e) ont renversé la tendance en seconde période pour finalement s’imposer de deux buts. Un succès dont Leslie Renault (8/12) et Chloé Roedlandt ont été les grandes artisans. Les joueuses de l'entraîneur Delphine Cendre remontent à la troisième place du classement de la D2 féminine. Un championnat fortement perturbé par la crise sanitaire. Samedi à 20h, le BHNM fera son retour à domicile avec la réception de Clermont.

Tennis

Robin Bertrand (à gauche) entre au classement ATP. (Photo Boris Boutet)

Robin Bertrand marque son premier point ATP. À 17 ans seulement, le jeune tennisman nîmois Robin Bertrand entre dans le classement mondial ATP ce lundi. Champion de France 15-16 ans en 2019, le pensionnaire du Tennis club des Hauts de Nîmes n’en finit pas de progresser. Pour l’un de ses premiers tournois professionnels à Monastir (Tunisie), il a remporté son premier tour face au Suédois Simon Yitbarek classé 780 à l'ATP (7/6 6/1). Au tour suivant, Robin Bertrand s’est incliné (6/4, 6/4) contre Wojciech Marek (664e mondial). Classé 59e mondial chez les juniors, il participera, si la situation sanitaire le permet, aux tournois du Grand Chelem dans sa catégorie.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité