ActualitésCulture

VIDÉO Le danseur nîmois Yanis Siah à l’origine du mouvement « Laissez-moi »

Au centre le Nîmois Yanis Siah (Photo #Laissez-moi)

Tournée le 16 janvier dernier à Paris, la vidéo du mouvement "Laissez-moi" a atteint les 130 000 vues sur Instagram. C'est le danseur nîmois Yanis Siah qui est à l'origine de cette initiative qui souhaite alerter le Gouvernement sur la volonté des artistes et de tous les métiers liés au monde du spectacle de vouloir reprendre leur activité. D'où le "#Laissez-moi".

Sortie le 16 janvier dernier, cette vidéo qui n'est pas passée inaperçue et cumule près de 130 000 vues sur le réseau social Instagram. Des artistes ont décidé de se rendre dans différents magasins du quartier Rivoli à Paris munis de pancartes et un seul morceau à la bouche : "Laissez-moi danser", le célèbre titre de Dalida sorti en 1979 même si ces derniers ont préféré interpréter a capella la version plus récente d'Ibrahim Maalouf. Une vidéo postée avec le #Laissez-moi qui a rapidement buzzé dont l'initiative vient de Yanis Siah, accompagné de d'autres artistes, un danseur nîmois qui vit à Paris et joue dans différentes comédies musicales.

"Nous avons fait ça pour sensibiliser l'opinion publique. Ce n'est pas un caprice, une simple observation, on ne devrait pas hiérarchiser les métiers", explique le Gardois qui regrette que les cinémas, théâtres et salles de spectacle soient fermés depuis des mois à cause de la crise sanitaire. "Pas forcément dans les grandes structures car ça ne serait pas rentable, mais il y a beaucoup de lieux culturels où on pourrait accueillir le public en respectant toutes les mesures. La culture rime désormais avec censure de façon automatique sans aucune nuance", s'insurge-t-il.

Anne Roumanoff en soutien

Un sentiment d'injustice concernant sa profession quand il voit de longues files d'attente dans certains magasins. D'où ce cri du coeur, "Laissez-moi" dont le but est que les gens le reprenne en ajoutant derrière la fonction qu'ils ne peuvent plus exercer (éclairer, divertir, chanter, danser, maquiller, habiller...). Avant cette vidéo, l'artiste nîmois a récité un poème visionné plus de 50 000 fois. Forcément ses actions ne sont pas restées inaperçues et déjà plusieurs artistes connus ont rejoint le mouvement.

La comédienne Anne Roumanoff, l'humoriste Kévin Razy, l'animatrice Hapsatou Sy ou encore des danseurs de "Danse avec les stars" tels que Candice Pascal, Maxime Dereymez, Christian Millette et même Chris Marques, membre du jury ont apporté leur soutien. Avec cette vidéo Yanis et les artistes engagés espèrent faire réagir le gouvernement avant de passer à l'étape supérieure : manifester.

"On est en train de constituer un dossier avec les soutiens et les articles de presse que l'on va envoyer à Roselyne Bachelot (la ministre de la Culture, NDLR) et à des députés." Le Nîmois espère que son action permettra de pouvoir à nouveau exercer sa passion devant du public. Pas sûr que ce soit pour tout de suite.

Corentin Corger

Retrouvez ci-dessous l'action de "Laissez-moi" en vidéo : 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yanis Siah (@yanis.siah)

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité