A la uneActualitésEconomieSociété

OCCITANIE La Région relance la donne et innove avec un nouveau fonds

Carole Delga et Alain Di Crescenzo en visioconférence (capture d'écran).

Depuis le début de la pandémie de covid-19, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Alain Di Crescenzo, président de la Chambre de commerce et d'industrie d'Occitanie travaillent en partenariat et se mobilisent afin d'accompagner les entreprises du territoire et leurs salariés. 

La stratégie mise en place pour accompagner les activités d'exportations en cette période de crise sanitaire et économique est cruciale. Par ailleurs, la Région Occitanie s'est engagée pour l'avenir du territoire en accompagnant notamment les entreprises dans la relocalisation d'activité. Sa présidente, Carole Delga, présentera la stratégie régionale déployée à travers l'Agence régionale d'investissements stratégiques et annoncera le lancement d'un portail régional de financement participatif et citoyen au service des porteurs de projets régionaux.

" Cette crise est sans précédent et très forte en inégalités géographiques et sectorielles. Il en va de même en Occitanie car ici le tourisme, l'industrie et la viticulture souffrent. En matière d'emplois, on s'en sort mieux qu'ailleurs ! ", rappelle Alain Di Crescenzo. En 2020, 50 500 entreprises ont été aidées par la Région. Cela représente 353 millions d'euros et 250 000 salariés. En gros, c'est quatre fois plus qu'habituellement ! Tous les secteurs confondus, l'Occitanie a perdu 22 000 emplois en 2020. Sont venues en plus de toutes ces aides, les idées comme Tous Occitariens ou Acheter dans ma zone. Des aides sur tous les secteurs, y compris pour 5 462 associations du territoire.

Plusieurs pistes

La crise liée à la pandémie de covid-19 a aussi profondément remis en question la pérennité de l’appareil productif français, confronté à des manques stratégiques dans les chaînes de valeur industrielles, et exposé aux difficultés d’approvisionnement et aux restrictions de circulation.

Afin de répondre à ces enjeux forts, la Région Occitanie a créé l’Agence régionale des investissements stratégiques (ARIS), afin d’investir dans les entreprises régionales en accompagnant des projets d’intérêt stratégique qui concourent notamment à l’autonomie et la souveraineté régionale, à la relocalisation d’activités et de savoir-faire, à la transformation vers une économie plus vertueuse et à l’anticipation des usages de demain. " Nous sommes en équipe, à l'écoute et au service ", ajoute Alain Di Crescenzo qui pense que la relance économique ne fonctionne jamais avec des incantations.

Carole Delga et Alain Di Crescenzo (Capture d'écran).

La Région innove en créant, et c'est une première en France, un portail régional du financement participatif citoyen. En effet, l'épargne des ménages a cru de façon très importante pendant les premiers mois de la crise et la Région souhaite mobiliser cette épargne afin de contribuer au financement de l’économie et des entreprises régionales. " On a fait un sprint important depuis le début de la crise. Nous sommes à présent en plein marathon " sourit Alain Di Crescenzo.

Précieuse épargne locale

" L'épargne n'a jamais été aussi importante en France mais elle ne fait pas partie de l'économie directe ", explique Carole Delga. Dans cette optique, la Région et la Chambre de commerce et d’industrie Occitanie lanceront, en avril prochain, le portail régional du financement participatif et citoyen des porteurs de projets occitans. Cette plateforme (issue d’une société de projets entre la Région, l’AREC, la CCI Occitanie et des partenaires privés) est destinée à rassurer et à inciter les habitants d’Occitanie à investir dans l’économie réelle.

Nous analysons les prix, les pratiques et l'approche. L'épargne dort et doit être le catalyseur de certaines entreprises. L'économie citoyenne va soutenir 200 projets par an ", souligne Carole Delga qui croit en ce nouveau portail. Ces projets bénéficieront non seulement d’une visibilité accrue grâce au portail régional mais également d’un " coup de pouce " financier. La Région interviendra en complément des fonds levés auprès des particuliers mais également pour garantir le projet en assurant que cet investissement citoyen ne sera pas fait à fonds perdu.

Quand on sait qu'un milliard d'euros injecté dans l'économie représente la création 15 000 emplois, ça donne envie de voir rapidement investis deux milliards d'euros par les habitants d'Occitanie ! Ce fonds est fait pour être pérenne, au-delà des élections à venir.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité