A la uneSports Gard

ÉTOILE DE BESSÈGES La démonstration de Ganna, Wellens reste en jaune

Sur les routes de l'Uzège, Filippo Ganna a fait un festival. (Photo Thierry Allard)
Sur les routes de l'Uzège, Filippo Ganna a fait un festival. (Photo Thierry Allard)

La 4e étape de cette 51e édition de l'Étoile de Bessèges était celle qui offrait le final le plus difficile. À la veille du contre la montre final à Alès, c'est l'Italien Filippo Ganna qui s'est imposé en solitaire à Saint-Siffret. 

Dès les premiers kilomètres de cette étape entre Rousson et Saint-Siffret, cinq coureurs se font la malle : les Français Alexys Brunel (GFDJ) et Anthony Perez (Cofidis), l'Italien Filippo Ganna (Ineos Grenadiers) et les Belges Dries de Bondt (Alpecin-Fenix) et Ludovic Robeet (Bingoal). Une échappée à laquelle l'équipe Lotto-Soudal du leader du classement général Tim Wellens ne laisse qu'une petite marge qui avoisine le plus souvent les 2 minutes.

À l'approche du final, les équipes EF et Total Direct Énergie font le forcing et se rapprochent à moins de 30 secondes. Des formations que l'on retrouve lors du premier passage à Saint-Siffret, où Alberto Bettiol (EF) suivi par Anthony Turgis (Total Direct Énergie) répondent à l'attaque de Pierre Latour (Total Direct Énergie). Les trois hommes profitent du relief pour revenir sur une échappée où Robeet, à bout de forces, est lâché.

Ganna en facteur

Mais à l'entrée d'Uzès et à une dizaine de kilomètres de la ligne, les sept hommes de tête ne comptent plus qu'une poignée de secondes d'avance sur un peloton loin d'être résigné. Quelques hectomètres plus loin, Ganna part en facteur. Sans même se lever de sa selle, le champion du monde du contre la montre impressionne dans le final et dégoûte ses anciens compagnons d'échappée.

L'Italien de l'équipe Ineos Grenadiers coupe finalement la ligne d'arrivée avec 17 secondes d'avance sur Christophe Laporte, le sprinteur de la Cofidis réglant le sprint d'un peloton revenu dans la dernière bosse sur les hommes intercalés. À la veille du contre la montre final dont Ganna s'annonce être le grand favori, Tim Wellens conserve son maillot de leader. Le Gardois Alexandre Delettre celui de meilleur grimpeur.

Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité