A la uneActualitésPolitique

NÎMES Dispositif Angela, rénovation urbaine… Revivez le conseil municipal

Le conseil municipal de Nîmes ce samedi matin (Photo Corentin Corger)

Pour ce premier conseil municipal de Nîmes pour l'année 2021, 34 délibérations étaient à l'ordre du jour. La principale délibération votée concerne le programme national de renouvellement urbain avec 470 M€ actés dont 120 M€ par la Ville de Nîmes pour réhabiliter les quartiers populaires. Le dispositif Angela permettant de lutter contre le harcèlement de rue a également été adopté. 

9h49 Pour conclure ce premier conseil municipal de l'année 2021, le conseil municipal adopte les termes de la convention de partenariat entre la Ville de Nîmes et l’association C.I.D.F.F. du Gard concernant le dispositif Angela pour lutter contre le harcèlement de rue. Le principe de ce dispositif est de permettre à une personne qui se sent harcelée ou importunée dans l’espace public de se rendre dans un établissement "refuge" et demander "où est Angela ?", manière discrète de demander de l'aide au commerçant participant lequel désignera une zone de replis d’urgence à l’abri des regards (réserves, bureaux...) afin de permettre à la victime de s’isoler et d’appeler un membre de sa famille, un taxi ou les forces de l’ordre selon la gravité des faits.

9h46 On termine ce conseil municipal avec trois délibérations sur l'environnement et une sur la sécurité. Les travaux sur le Canton forestier des Lauzières sont adoptés à l'unanimité. La Ville donne donc son accord pour que l’ONF procède, sur la parcelle 24, à la coupe puis à la vente de cette coupe et de ses produits par appel d’offres. Une subvention aux associations de valorisation, de découverte et de sensibilisation à l’environnement, à la biodiversité, est également approuvée.

9h39 Ce sont désormais les questions liées à l'action sociale et les quartiers qui sont sur la table. Le conseil municipal octroie une subvention au titre de l’année 2021 aux associations dans le cadre du contrat de ville dont le montant global s’élève à 245 640 €. Une délibération rapportée par François Courdil interpelé par Valérie Rouverand. Le groupe de Yoann Gillet s'est abstenu sur cette question.

9h29 La question 27 est également adoptée afin d'approuver les termes de la convention annuelle relative au Projet Éducatif de Territoire (PEDT) pour l’année scolaire 2020-2021 qui permet aux collectivités territoriales volontaires de proposer à chaque enfant et chaque jeune un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école ainsi que, dans la mesure du possible, dans le temps extrascolaire, organisant ainsi, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs. Véronique Gardeur-Bancel répond tour à tour à Jo Menut ainsi que Valérie Rouverand.

9h22 Place aux affaires concernant le sport et l'éducation. La convention de concession de service public relative à l'exploitation de l'équipement "Aquatropic" à Nîmes est renouvelée. L'attribution de subventions au profit des clubs sportifs nîmois pour l'année 2021 a été votée sans problème. Deux questions portées par Laurent Boissier, adjoint aux Sports.

Jean-Paul Fournier : "M. Bouget vous êtes un rêveur !"

9h19 La 19e délibération est adoptée à l'unanimité avec l’acquisition par la Commune de Nîmes de deux garages étant identifié à priori comme lot n°337 et n°338 de la copropriété Le Portal cadastrée section CZ n°196, sis 1 avenue de Lattre de Tassigny, propriété de Monsieur Bouhaliss Morad, contre la somme de 5 000€. Valérie Rouverand et Vincent Bouget prennent la parole sur cette question. On retiendra la réaction de Jean-Paul Fournier auprès du secrétaire départemental du PCF : "vous êtes un rêveur ! Vous annoncez des choses qui ne sont pas possibles." C'est la fin des questions liées à l'urbanisme.

9h07 La principale délibération du jour est validée. Le nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) qui va durer entre 10 et 12 ans est approuvé à l'unanimité avec 470 M€ qui vont être investis dans les quartiers populaires de Nîmes (Pissevin-Valdegour, Chemin Bas d’Avignon-Clos d’Orville et Mas de Mingue) dont 120 M€ par la municipalité. "C'est l'occasion de restaurer l'attractivité, rétablir la sécurité et améliorer le confort de vie. Reconstruire et réhabiliter c'est bien mais il faut aussi agir en faveur de la mixité sociale pour garantir l'égalité des chances", a déclaré Julien Plantier, premier adjoint délégué à l'urbanisme. Une question importante qui fait forcément réagir tous les groupes de l'opposition.

Jean-Paul Fournier : "Ce n'est pas 13 policiers nationaux que l'on voulait mais 50"

"Nous allons approuvé cette délibération, on a toujours voté pour un programme de renouvellement urbain. Néanmoins, plus on met d'argent dans ces quartiers plus l'insécurité augmente. Ce n'est pas un raccourci mais une réalité. Aujourd'hui tout va mal, les gens ont peur. L'ensemble des pouvoirs publics doit se remettre en cause car mettre beaucoup d'argent ne suffit pas pour régler les problèmes. Je reviens sur l'association Appel d'Air qui assume d'installer dans le quartier de Pissevin une tente pour que les jeunes puissent fumer leur pétard tranquillement. Je ne comprends pas que la Ville puisse soutenir ce genre d'action", a réagi Yoann Gillet en faisant référence à l'octroi d'une subvention adoptée à cette association lors d'une précédente question. Jo Menut, du groupe "Nîmes citoyenne à gauche" a également pris longuement la parole en demandant : "une vraie politique autour de la drogue et de mettre davantage en place des éducateurs de rue."

La centriste Valérie rouverand, du groupe "Les Progressistes", a évoqué une "chance historique pour Nîmes" sans oublier de rappeler sa fierté "d'avoir participé à ce projet au sein de l'Agglomération." Pendant son intervention, Jean-Paul Fournier en profite pour échanger avec Antoine Roger, son directeur de cabinet et Christophe Madalle, directeur général des services. Le maire reprend ensuite la parole sur la question de la sécurité en rappelant les 270 policiers municipaux mis en place depuis 2001 et les 30 caméras supplémentaires installées. "Ce n'est pas 13 policiers nationaux que l'on voulait mais 50, Gérald Darmanin (ministre de l'Intérieur) n'a pas tenu sa promesse", a lâché Jean-Paul Fournier. Véronique Gardeur-Bancel, Julien Plantier, pour répondre à Yoann Gillet et Franck Proust se sont également exprimés sur un point où les échanges ont duré plus de 45 minutes.

8h34 Le Conseil municipal autorise l'acquisition par la Ville de Nîmes des lots de copropriété 1 et 2 de l’immeuble cadastré EL 125 sis 4 place Roger Bastide à Nîmes au prix de 351 000 €, propriété actuellement du Conseil Départemental. "Nous le transformerons en pôle culturel et social pour avoir un équilibre sur le territoire", explique Sophie Roulle. Le RN s'abstient.

8h30 Tiens justement première intervention de Yoann Gillet, conseiller d'opposition du Rassemblement national, qui demande de pouvoir voter l'octroi de subventions association par association. Monsieur le maire regarde en l'air pendant sa prise de parole, Sophie Roulle, adjointe déléguée à la culture, refuse de lui répondre. La délibération est adoptée.

8h26 Le Conseil municipal adopte à l'unanimité deux subventions aux associations taurines suivantes pour 2021 : 15 000 € au Centre Français de Tauromachie et 10 000 € pour l’année 2021 à l’Association Française des Aficionados Practicos (AFAP). Dans une version adaptée, la Bourse des Jeunes Talents est également validée. Pour le moment seuls Vincent Bouget et Jo Menut se manifestent dans l'opposition.

Commission de la tauromachie : Amélie Butel remplace Laurent Burgoa

8h22 Cafouillage sur cette première délibération vouée à désigner le membre en remplacement de M. Burgoa pour siéger au sein de la Commission Communale de la Tauromachie. Vincent Bouget fait part de son incompréhension quant à la présence du nom de M. Burgoa dans la délibération. Ce dernier est finalement remplacé par Amélie Butel. "Je suis contente que ce soit une femme", se réjouit Jo Menut. "C'est la deuxième !", répond le maire puisque Sylvette Fayet en fait déjà partie.

8h19 Les délibérations concernant les Finances viennent de se terminer avec les travaux réalisés par la Commission Consultative des Services Publics actés par le Conseil municipal.

8h16 Les premières questions concernent Pascal Gourdel, l'adjoint délégué aux finances, au personnel et à l’évaluation des politiques publiques. Une subvention de 731 509 € avec reversement du produit de la recette de la taxe de séjour 2020 figurant au compte administratif 2020 à la SPL Agate, pour l’année 2021, a été adoptée à l'unanimité.

8h09 Le Conseil accorde à l'unanimité une garantie de la Ville de Nîmes à hauteur de 50% pour le remboursement d’un emprunt d’un montant de 320 000 € que l’association L’Espelido, en qualité d’emprunteur, se propose de contracter auprès de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. La conseillère d'opposition Jo Menut a réagi positivement à cette décision.

8h04 Ce conseil municipal débute avec de nouveau un tiers des effectifs présent à cause de la crise sanitaire. Dans sa prise de parole le maire Jean-Paul Fournier est revenu sur les événements récents dans les quartiers populaires avec un jeune homme abattu. Ce dernier annonce des équipes de CRS en poste jusqu'au 22 février et des renforts de Police nationale qui arrivent au 1er avril.

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES Dispositif Angela, rénovation urbaine… Revivez le conseil municipal”

  1. « vous êtes un rêveur ! Vous annoncez des choses qui ne sont pas possibles »
    C’est vrai qu’il vaut mieux rester dans le réel, et faire construire des horreurs extrêmement coûteuse, comme le musée de la romanité ou le palais des congrès. c’est ça la réalité, Monsieur Fournier ?
    « Ce n’est pas 13 policiers nationaux que l’on voulait mais 50, Gérald Darmanin (ministre de l’Intérieur) n’a pas tenu sa promesse »
    De toutes façons, depuis 20 ans qu’il est au pouvoir à Nîmes, Fournier a largement démontré son incapacité à régler ces problèmes, qui ne sont pas, loin de là, uniquement des problèmes de sécurité. La droite n’a jamais rien compris à ces problèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité