A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

LE 7H50 de Pascal Plancque (Nîmes Olympique) : « On n’est pas Barcelone, mais on a mis beaucoup de cœur »

Pascal Plancque est satisfait de ses joueurs après la victoire contre Bordeaux (photo Anthony Maurin)

Nîmes Olympique s’est imposé hier 2-0 au stade des Costières face aux Girondins de Bordeaux pour le compte de la 26e journée de Ligue 1. Une seconde victoire consécutive après celle décrochée à Dijon qui permet aux Crocodiles de revenir à deux points des barragistes. Nîmes va beaucoup mieux et ça se voit sur le terrain. Pascal Plancque, l’entraîneur du NO, loue l’attitude de ses joueurs

Objectif Gard : Que retenez-vous de la victoire de votre équipe contre Bordeaux ?

Pascal Plancque : Les joueurs ont été magnifiques dans l’état d’esprit. Ils ont fait preuve de courage et d’abnégation. Nous savions que sur le plan technique nous aurions du mal à rivaliser car Bordeaux a des joueurs de grand talent. Il fallait compenser par une bonne organisation et un état d’esprit exceptionnel. C’est une victoire méritée, ce n’est pas un hold-up. Je suis très content, on est enfin efficace à domicile. Bravo à tout le groupe.

Comme à Dijon, votre équipe n’a pas encaissé de but...

C’est une satisfaction, car c’est difficile de se maintenir en étant la plus mauvaise défense du championnat et en encaissant beaucoup de buts comme on le faisait.

Deaux, Cubas, Briançon, Alakouch et Aribi ont été touchés dimanche, c’est cher payé pour une victoire non ?

On a réussi à surmonter ça malgré tout et c’était peut-être le prix à payer pour gagner ce genre de match. Si l’on veut gagner des rencontres, il faut que l’on soit capable de mettre de l’intensité pour le jeu que l’on veut produire. La contrepartie c’est que l’on fragilise les joueurs. On va croiser les doigts pour qu’ils récupèrent le plus vite possible.

Nîmes revient à deux points des barragistes, cela doit vous satisfaire ?

Six points en deux matches c’est vraiment bien, mais je n’oublie pas que nous sommes toujours 19es et que nous avons deux grosses rencontres qui nous attendent avec Lorient mercredi et Nantes dimanche. On n’est pas Barcelone, mais on a joué avec nos moyens, on a mis beaucoup de cœur et ça correspond aux valeurs du club.

Nîmes peut plus que jamais croire au maintien ?

Ce n’est pas sûr que l’on s'en sortira, mais on s’en donne les moyens et aujourd’hui il y a une vraie unité dans le groupe. C'est essentiel pour se sauver...

Le match de mercredi face à Lorient est-il le plus important de la saison ?

Tous les matches sont importants et il ne faut pas se focaliser sur celui-là. C’est vrai que ce match est important mais je ne veux pas que l’on puisse penser que l’on joue toute notre saison mercredi prochain.

Propos recueillis par Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité