A la uneActualités

ÉDITORIAL Culture : Macron a joué petit bras…


Le monde de la culture a passé l'étape de l'inquiétude. Il est désormais en colère. Depuis plusieurs mois, trop longtemps, il est dans le flou sur son avenir. Fort justement, il souhaite maintenant connaître son sort. Relégués au rang des activités non essentielles par un Gouvernement qui a multiplié les mauvaises nouvelles, les professionnels du spectacle et de la culture en ont marre de patienter chez eux les bras croisés. Alors ils ont décidé depuis ce week-end de se rassembler et occupent ici et là les espaces qui jusqu'alors sentaient bon la création et la magie. Ils ont raison. Rien ne prouve aujourd'hui qu'assister à un spectacle assis, avec à sa droite et à gauche un siège vide, avec un masque, sans parler ni manger, soit risqué. Sauf à ne rien y comprendre. On n'est plus en mars 2020 où les masques et tests manquaient. On n'est plus à l'automne 2020 où les vaccins n'étaient pas arrivés. Les restrictions sanitaires depuis un an pour les artistes et techniciens, intermittents ou pas, privés d’une grande part de leurs activités et de leurs revenus, ne peuvent plus être maintenues dans le silence sans explication. La France, terre d'exception culturelle, a suffisamment pris de coups. Elle qui aurait pu porter au sein de l'Europe, voire du monde, une approche cohérente et pertinente de maintien des activités, même a minima, a préféré la solution de facilité. Celle qui consiste à déverser des euros, indispensables pour "survivre". Sans penser aux dégâts à long terme... Pourtant, c'est ce même Gouvernement qui a fait de l'Éducation scolaire une priorité absolue. Et il a bien fait. Il n'y a qu'à voir la situation aux États-Unis où les cours en distanciel depuis un an ont fait prendre un retard considérable aux petits Américains. Pourquoi diable ne pas avoir adopté la même stratégie alors pour la culture ? En la matière, Macron a joué petit bras...

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité