A la unePolitiqueSociété

FAIT DU SOIR Épicerie solidaire et alimentation durable : Calvisson met les petits plats dans les grands

Le centre communal d'action sociale de Calvisson est particulièrement actif contre la pauvreté. (Photo Boris Boutet)
Très actif depuis de nombreuses années en faveur des plus démunis qu'il aide avec la banque alimentaire, le centre communal d'action sociale (CCAS) de Calvisson franchit un nouveau cap grâce à son épicerie solidaire qui ouvrira courant avril.
"À Calvisson, on estime qu'une centaine de familles connaît des difficultés à se nourrir." C'est à partir de ce constat que le maire, André Sauzède, et son équipe municipale ont souhaité lancer un projet d'épicerie solidaire sur le commune. "La banque alimentaire vient en aide à une quarantaine de foyers dont le reste à vivre, c'est à dire le total des revenus moins l'ensemble des charges à payer, est inférieur à 3 € par jour et par personne, indique l'élue déléguée à la Solidarité, Patricia Escario. Nous souhaitons désormais nous occuper des familles intermédiaires. Celles qui gagnent trop pour avoir droit à la banque alimentaire mais qui connaissent des difficultés temporaires." 
Des moments difficiles auxquels beaucoup doivent faire face, surtout depuis le début de la crise sanitaire. "Il peut s'agir de personnes en arrêt maladie ou qui viennent de perdre leur emploi", illustre le maire. Il y a aussi ceux qui sont réticents à l'idée d'accepter des dons de la banque alimentaire. "La démarche de l'épicerie solidaire est toute autre puisque que les gens choisissent leurs produits et les payent, explique Patricia Escario. Psychologiquement, cela change tout." 

Des commerçants qui jouent le jeu

Pour ce projet, la commune s'est tournée vers des commerçants locaux qui, à travers d'une convention, ont accepté de faire don de produits consommables et mais plus commercialisables. D'autres denrées seront aussi achetées par le CCAS. "Les produits de première nécessité seront revendus par l'épicerie solidaire à 10% de leur prix en grande surface, le reste à 30% de leur valeur réelle, chiffre Patricia Escario. Nous en sommes à l'étude des dossiers et une commission se réunira pour attribuer une carte d'accès à l'épicerie aux foyers dans le besoin."
L'établissement devrait ouvrir ses portes dans des préfabriqués situés à deux pas du CCAS d'ici la mi-avril. Dans le même temps, la municipalité prévoit de construire un local de 40 m2 pour un montant d'environ 50 000€ qui sera dédié à l'épicerie solidaire. La sortie de terre est prévue pour le tout début de l'année 2022.

André Sauzède, maire de Calvisson. (Photo Boris Boutet)
Mais la ville de Calvisson ne compte pas se contenter d'une aide matérielle à sa population. "Lorsque l'on crée une épicerie solidaire, il faut mener en parallèle un véritable programme d'accompagnement des bénéficiaires", justifie André Sauzède. Dans cette optique, la commune a répondu et remporté un appel à projet de la Région Occitanie sur l'alimentation durable.
"Cela nous a permis de lever des subventions pour mener des actions diverses, raconte Patricia Escario. On s'est aperçu dans le cadre de la banque alimentaire que certaines denrées, comme le topinambour par exemple, n'étaient jamais récupérées par les bénéficiaires. Tout simplement parce qu'ils ne savent ce que c'est et encore moins comment le cuisiner." 
"Nous allons donc solliciter des chef locaux pour animer des ateliers de cuisine, poursuit-elle. L'idée est aussi de mener des campagnes de sensibilisation à la lutte contre le gaspillage dans les écoles de la commune." Histoire de montrer qu'à Calvisson, la notion de solidarité va bien au-delà des mots et que le topinambour a encore toute sa place dans les assiettes.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité