A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

ÉDITORIAL Place au sprint final…

Le Nîmois Renaud Ripart l'un des artisans de la victoire face à Lille ce dimanche Photo via MaxPPP

L'heure de la trêve internationale a sonné pour les footeux et les supporteurs du Nîmes Olympique ont de quoi être rassuré après la belle victoire ce dimanche à Lille. Cette victoire dans le Nord chez le leader, qui n’avait pas connu de défaites depuis deux mois et demi en Ligue 1. D'ailleurs Lille n'a connu que trois défaites seulement cette saison en championnat de France. Un bel exploit. Pas grand monde n'avait pronostiqué sur une victoire des Nîmois qui possèdent la plus mauvaise défense de L1. Mais les Nîmois ont fait preuve de cohérence encore une fois, après le bon nul de la semaine dernière face à Montpellier. Avec un jeu plus conquérant aussi. Sur le terrain, face au LOSC, même si les Crocos ont subi en fin de match, il était évident que l'équipe qui voulait le plus les trois points était celle venue du Sud. Ça va vachement vite le foot quand même... Il y a deux mois, tout semblait perdu. L'équipe en premier lieu sur le terrain chaque week-end. Et pourtant, cette séquence hivernale a permis de retrouver une équipe nîmoise plus en jambe, motivée et concernée par l'enjeu de se sauver. La confiance, ça ne se décrète pas, ça se construit... Le changement d'entraîneur, c'est une évidence, a fait du bien au groupe. Tactiquement, on ressent bien moins de fébrilité. Les joueurs jouent davantage libérés. Et les statistiques le prouvent. En huit rencontres sous l'ère Plancque, Nîmes Olympique a raflé 14 points. C'est presque autant que sous le commandement de Jérôme Arpinon en 22 journées (15 points)... Alors, oui c'est sûr, les blessés sont revenus aussi. Mais la nouvelle méthodologie, le nouveau discours, la philosophie de Pascal Plancque sont indéniablement pour beaucoup dans la réussite actuelle. Après, comme le dit l'un des formidables artisans de cette nouvelle victoire, Renaud Ripart, pas d’emballement ! Celui qui signe son huitième but de la saison veut garder la tête froide. Et ne pas s'enflammer. En position de barragiste, avec 29 points au compteur et seulement huit journées encore à jouer, la saison est loin d'être finie. Il faudra aller chercher des points avec les dents. Mais avec un tel état d'esprit, impossible n'est pas Nîmois ! Place au sprint final...

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité