A la uneActualitésVidéo

FAIT DU SOIR VIDÉO Collège Elsa-Triolet à Beaucaire : la classe Ulis à l’arrêt, le rectorat prié d’accélérer

Depuis le 7 janvier, les onze élèves qui bénéficient du dispositif Ulis au collège Elsa-Triolet à Beaucaire, sont privés de coordinatrice. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)
Depuis le 7 janvier dernier, les onze élèves qui bénéficient du dispositif Ulis au collège Elsa-Triolet à Beaucaire, sont privés de coordinatrice. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Parents d'élèves et personnels du collège Elsa-Triolet de Beaucaire, ont manifesté ce mercredi matin pour réclamer le remplacement de la coordinatrice du dispositif Ulis, en congé maternité depuis le 7 janvier 2021.

Depuis le 7 janvier, malgré les efforts répétés de l’administration du collège et la mobilisation de l’équipe pédagogique, le poste de la coordonnatrice de l’Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) n'a toujours pas été remplacé. Ce dispositif permet la scolarisation d'élèves, en situation de handicap reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées, au sein d'établissements scolaires ordinaires.

Au collège Elsa-Triolet, onze adolescents sont concernés et privés depuis le début de l'année d'un référent. "Beaucaire est un secteur où les établissements du secondaire se sont battus pour obtenir une Ulis supplémentaire afin qu’il n’y ait plus d’élèves en situation de handicap en attente. Quelle aberration de voir aujourd’hui l’un de ces dispositifs fermé et les enfants privés de leurs droits pour un seul personnel manquant !", dénoncent les représentants de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE).

Obtenir des réponses

Dès le début du mois de mars, les parents d'élèves ont tiré la sonnette d'alarme, adressant un courrier au directeur académique des services de l'Éducation nationale (Dasen) du Gard, Philippe Maheu, et à la rectrice de l'académie de Montpellier, Sophie Béjean. Des courriers restés sans réponse assure Laurence Dourieu, professeur d'EPS, représentante des personnels (SNEP-FSU) au collège Elsa-Triolet à Beaucaire. "Aujourd'hui, nous manifestons et nous demandons une audience auprès du Dasen afin d'avoir des réponses", a-t-elle précisé.

Contacté par la rédaction, Philippe Maheu nous a répondu : "Malgré tous nos efforts, nous ne trouvons personne pour occuper ce poste dit spécialisé." Quant à le confier à l'assistance AESH (accompagnant des élèves en situation de handicap) actuellement en poste, le Dasen du Gard explique : "Nous sommes dans l'obligation de remplir un cahier des charges. Notre priorité est de recruter quelqu'un qui a les compétences pour occuper ce poste. Je suis tout à fait ouvert à recevoir une délégation, comme nous le faisons à chaque fois, pour expliquer la situation et les difficultés que nous rencontrons."

Et le rectorat de l'académie de Montpellier de préciser : "L'inclusion scolaire fait partie des priorités de notre académie car il est important que l'école accueille et s'adapte aux différences.
Dans cette démarche inclusive,  l'académie compte 3 800 personnels accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) et a procédé à 270 nouveaux recrutements d’équivalents temps plein à la rentrée 2020. Nos services portent une attention particulière à cette situation et travaillent activement pour y trouver une solution. Toutefois, les recrutements en cours d'année sont particulièrement complexes à traiter. Malgré les échanges réguliers avec Pôle emploi et le chef d'établissement, la recherche de profils permettant un accompagnement adapté aux besoins de ces élèves demeure infructueuse. Conscients de l'importance du dispositif pour les élèves, les services restent pleinement mobilisés sur cette situation dans un contexte de besoins de remplacement accrus par le contexte sanitaire."

Stéphanie Marin

Le reportage en vidéo

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité