ActualitésSociété

GARD Les élèves du lycée de la CCI passent derrière la caméra

Au Lycée de la CCI plusieurs enseignants sont à présent formés aux gestes de premier secours (Photo Anthony Maurin).
La soutenance des petits films promotionnels du dernier challenge publicitaire du lycée de la CCI Gard (Photo Archives Anthony Maurin).

C'est à un événement à dimension nationale que vont participer les jeunes étudiants du lycée de la CCI du Gard à Nîmes.

Sous le haut patronage du Ministère de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse, et des Sports, du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et du Ministère du Travail, parrainé par des noms prestigieux tels que Jean Dujardin ou Jean Réno (parrain de cette 14ème édition), le concours national " Je filme le métier qui me plaît " est une expérience unique et originale qui permet de développer les compétences numériques des jeunes en participant activement à leur parcours d’orientation.

En 2020, près 2 500 projets vidéo avaient concouru, répartis entre 2 340 établissements réunissant 90 000 étudiants. Cette année, les étudiants de première année du BTS Gestion de la PME du lycée de la CCI-Gard participent à cet évènement et ont réalisé trois vidéos avec l’expertise de Ciné Regard, entreprise nîmoise de réalisation audiovisuelle.

Pour Bernard Michel, directeur du Campus CCI Gard, " cette expérience permet aux étudiants de sortir de leur strict périmètre de formation et de laisser libre cours à leur créativité. C’est aussi un projet qui rassemble et qui permet aux élèves de travailler en mode projet, une méthode de travail qu’ils retrouveront probablement en entreprise. "

Un moyen de valoriser des métiers méconnus

Ce concours est l'occasion pour les apprentis reporters de faire découvrir des métiers (agriculteur, maïeuticien - sage femme) ou de mettre en lumière des activités telles que le bénévolat associatif tout en gagnant de nouvelles compétences. " La participation à ce concours a été l’occasion de découvrir le monde de l’audiovisuel, qui était pour nous un domaine inconnu. Il nous a également permis de mettre en pratique nos connaissances, notamment celles étudiées en communication " précisent les étudiants de la section BTS GPME du lycée de la CCI-Gard.

Cette démarche a été également appréciée par les professionnels interviewés qui voient dans ce concours un moyen original de mettre en avant leur métier et leur savoir-faire. Pour Xavier Pascal, maïeuticien à la clinique Kennedy de Nîmes, " Participer à ce concours m’a donné l’opportunité de faire davantage connaître le métier de sage-femme au grand public. Ça m’a permis de souligner l’importance et les valeurs de mon métier et de montrer que le métier de sage-femme n’est pas un métier genré, il peut être exercé tout aussi bien par une femme que par un homme. "

Le 31 mai prochain, si la situation sanitaire le permet, la cérémonie officielle de remise des prix se tiendra au Grand Rex Paris. Les prix seront dévoilés le jour même. Gageons que nous y retrouverons alors les étudiants nîmois qui sont déjà, pour deux des vidéos présentées, assurés de figurer dans la sélection officielle du concours. En attendant, vous pouvez découvrir les vidéos des étudiants du lycée de la et apporter votre soutien en cliquant sur " J’aime ".

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité