A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Un bon point qui fait du bien

Ripart et Benrahou (Photo Anthony Maurin).

Les Crocodiles sont allés chercher le match nul à Brest 1-1 avec un nouveau but de Moussa Koné.

Ferhat (Photo Anthony Maurin).

Une semaine après avoir perdu au stade des Costières face à Saint-Étienne, les Nîmois ramènent un point précieux (1-1) de Brest grâce notamment à un but de Moussa Koné en début de rencontre. Même s'ils ont souffert en seconde période, les Crocodiles ont tenu et ils profitent des défaites de Nantes et de Lorient pour grignoter du terrain sur leurs rivaux.

L’après-midi a bien commencé pour les Nîmois avec la défaite de Nantes à Rennes 1-0. Cela assure aux Crocodiles de ne pas être relégables à l’issue de cette 32e journée. C’est aussi une occasion pour les joueurs de Pascal Plancque de tenter d’agrandir l’écart qui les sépare des Canaris.

Ce sont les Brestois qui débutent le mieux la rencontre. Ils montrent plus d’engagement et ils gagnent les duels. Des petits coups de pression sur la défense nîmoise qui donnent quelques motifs d’inquiétude. À l’image de cette sortie manquée de Reynet et le ballon qui revient dans les pieds de Cardonna (natif de Nîmes) et la tête de Mounié (ancien Croco) mais les deux joueurs ne trouvent pas la faille (5e).

Ouverture du score de Koné

Une fois l’orage passé, ce sont les Nîmois qui se montrent dangereux avec, sur le côté droit, un bon travail de Koné qui prend le meilleur de Brassier et, avec l’aide d’un contre favorable, centre en retrait pour Ripart dont la frappe cadrée est repoussée par Larsonneur (9e). Quelques secondes plus tard, Ferhat lance parfaitement Koné, qui part au but, se débarrasse de Jean-Lucas et d’une frappe du pied droit trompe Larsonneur 0-1 (11e). L’attaquant sénégalais inscrit à cette occasion son sixième but de la saison et quatrième lors des six derniers matches.

C’est parfait pour Nîmes et dans ce temps fort Ferhat fait un festival dans l’arrière garde bretonne. Il se retrouve en position de marquer mais son tir est détourné par le pied droit de Larsonneur (18e). Dommage car voilà une balle de break qui s’envole. C’est d’autant plus regrettable que sur un corner brestois, Meling prolonge le ballon au second poteau où se trouve Brassier qui remet dans l’axe et trouve Chardonnet qui égalise (1-1, 26e).

But refusé à Eliasson sur un hors-jeu pas évident de Ferhat

Tout est à refaire pour les Crocodiles et sur un implacable une-deux entre Ripart et Ferhat ce dernier centre au second poteau mais Eliasson et Koné sont légèrement trop courts pour pousser un ballon qui ne demandait qu’à rentrer dans les buts du SB (32e). Nîmes a les occasions mais fait preuve d’un manque de réalisme. Au retour des vestiaires, Meling trouve Ferhat dans le couloir droit, l’Algérien déborde et centre en retrait pour Eliasson qui marque (48e). Mais après avoir consulté l’assistant vidéo, monsieur Delajod refuse le but pour un hors-jeu de Ferhat très loin d’être évident (47e).

Piqués au vif, les Bretons se font beaucoup plus pressants et Nîmes recule un peu. Sur un centre de Cardona, le tacle de Ueda est à deux doigts de tromper Reynet (60e). Le NO subit trop la domination finistérienne et Pascal Plancque décide de faire entrer Benrahou et Aribi en lieu et place de Eliasson et Koné. Bien moins intéressante que la première, la seconde période est beaucoup plus pauvre en occasions, surtout pour les Gardois. Toutefois le NO tient bon jusqu'au bout et ne fait pas une mauvaise opération après les défaites de Nantes et Lorient. Les Crocodiles ont désormais deux points de retard sur le 17e (Lorient) et deux d'avance sur le 19e (Nantes). C'est déjà ça de pris.

32e journée de Ligue 1. STADE BRESTOIS – NÎMES OLYMPIQUE 1-1.

Stade : Françis-Le Blé. Mi-temps : 1-1. Rencontre jouée à huis-clos. Arbitre : M. Delajod. Buts pour Brest : Chardonnet (26e). But pour Nîmes : Koné (11e). Avertissements à Brest : Mouniè (46e), Perraud (47e), Magnetti (50e) et Jean-Lucas (86e). Avertissement à Nîmes : Fomba (18e).

 Brest : Larsonneur – Pierre-Gabriel, Chardonnet, Brassier, Perraud – Magnetti, Jean-Lucas – Honorat (Charbonnier, 81e), Cardona (Le Duaron, 75e), Faivre – Mounié (Philippoteaux, 81e). Remplaçants non utilisés : Hassen, Baal, Faussurier, Duverne, Mbock, Fadiga. Entraîneur : Olivier Dall’Oglio.

 Nîmes : Reynet – Alakouch, Ueda, Landre, Meling – Cubas (Deaux, 56e) – Eliasson (Benrahou, 67e), Fomba, Ripart, Ferhat – Koné (Aribi, 67e). Remplaçants non utilisés : Dias, Paquiez, Miguel, Guessuom,, Ahlinvi, Roux.. Entraîneur : Pascal Plancque.

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité