A la uneNîmes OlympiqueOAC AlèsSports Gard

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mercredi 5 mai

Il faudra bien plus que des prières pour espérer se sauver pour Aribi et les Nîmois (Photo Anthony Maurin).
En supériorité numérique la moitié de la partie, Nîmes avait perdu 1-0 au match aller face à Metz (Photo Archive Anthony Maurin).

Découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos !

Nîmes Olympique

Un succès en 48 ans. Dimanche à 15h, les Crocos se déplacent à Metz pour la 36e journée de Ligue 1 avec l'obligation de remporter les trois points pour espérer avoir encore une chance de se sauver dans l'élite. Le moins que l'on puisse dire c'est que le stade Saint-Symphorien ne réussit pas au Nîmes Olympique qui s'y est imposé une seule fois en 48 ans et encore c'était en Ligue 2. Une victoire 2-1, le 25 septembre 2015, grâce à des buts de Mounié et Cissokho. En Ligue 1, il faut remonter au 25 février 1973 pour voir les Rouges gagner chez les Grenats. La bande à Landi, Mézy et Vergnes s'était imposée 1-0 grâce à un but d'Adams. Depuis ce match, le bilan nîmois en Moselle est donc d'une victoire, quatre nuls et 12 défaites. La saison dernière, les hommes de Bernard Blaquart, pour son dernier match sur le banc gardois, s'étaient inclinés 2-1, le 7 mars 2020. Quelques jours plus tard, le confinement arrivait et le championnat était arrêté. Cette année, le championnat ira jusqu'au bout et pas sûr que les Nîmois parviennent cette fois-ci à se maintenir.

Le Bagnolais Éric Bauthéac (Photo Omonia Nicosie)

Bauthéac titré à Chypre. Natif de Bagnols, Éric Bauthéac a connu la Ligue 1 avec Dijon, Nice et Lille avant de s'exiler à Australie puis de revenir plus près de l'Europe à Chypre. À 33 ans, avec son club de l'Omonia Nicosie, il vient de réaliser le doublé en remportant de nouveau le championnat local hier soir après un succès 1-0 face à l'Omonia Nicosie. Un succès dignement fêté par les supporters. Ces deux titres de champion de Chypre sont les principaux de la carrière du Gardois qui a disputé cette saison neuf matchs sur la scène continentale : cinq en tours préliminaires de Ligue des Champions et quatre en Ligue Europa.

OAC

Un docteur alésien conforté à la LFP. Figure emblématique de la médecine alésienne, docteur référent des joueurs de l'OAC depuis des décennies, Jean-François Chapellier est le président de la commission Covid-19 à la Ligue de football professionnel (LFP) et est le médecin fédéral national depuis 2018. Réélu à la présidence de la FFF en mars dernier, Noël Le Graët lui a renouvelé sa confiance lors d'un entretien en début de semaine au siège de la Fédération. Ainsi, le sexagénaire, qui a grandi à Bessèges, gardera les mêmes titres pour les quatre prochaines années. Le docteur Chapellier donnera notamment ses directives à la direction médicale de la FFF pour la mise en place du projet médical du plan performance fédéral 2024.

Tennis

Rivenq tape la balle jaune. On l'ignorait mais Christophe Rivenq, président d'Alès Agglo, a plusieurs cordes à son arc et à sa raquette. Cet après-midi, il a troqué le costume pour le short au Tennis Alès Cévennes à Saint-Privat-des-Vieux afin d'échanger quelques balles avec Carole Monnet, 380e au classement WTA et 16e joueuse française. "Il a plutôt une bonne main. Il est coordonné, ça se voit qu’il a fait du sport dans sa jeunesse", a confié Hervé Romain au sujet de l'élu alésien. La tenniswoman est venue récemment s'installer à la Vernarède pour se préparer au tournoi de Roland-Garros qui se tiendra du 30 mai au 13 juin. Cette fan de Novak Djokovic espère entrer dans le tableau final en remportant ses trois tours de qualification. Pour se préparer à cette échéance, elle prendra part à l’Open de Saint-Gaudens la semaine prochaine puis aux Internationaux de Strasbourg.

Judo

Boukli quatrième. Assurée de participer aux Jeux Olympiques (du 23 juillet au 8 août), Shirine Boukli se trouvait ce mercredi en Russie pour disputer le grand slam de Kazan. Originaire de Théziers, la Gardoise a remporté ses deux premiers matchs avant de s'incliner en demi contre la Russe Irina Dolgova. Celle qui a débuté sur les tatamis d'Aramon ne s'est ensuite pas présentée lors de la petite finale et termine donc quatrième de ce tournoi. Un résultat qui devrait lui permettre de se présenter à Tokyo comme tête de série. Désormais, elle va pouvoir se consacrer pleinement à la préparation de sa première Olympiade à seulement 22 ans.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité