A la uneActualitésFaits Divers

VIDÉO Double homicide aux Plantiers : le fugitif introuvable, 250 gendarmes et le GIGN sur place

Le pont de Bourgnolles entre Saumane et Les Plantiers fermé à la circulation tout au long de la journée. (Photo C.M)

Dans cet article le point précis sur l'enquête et les recherches.

Tous les accès à la commune Les Plantiers sont bloqués comme ici depuis Saumane (Photo Corentin Migoule)

Un double homicide est survenu ce matin sur la commune des Plantiers, située dans les Cévennes, comme nous l'avons révélé. Un important dispositif de forces de l'ordre est déployé sur place, près de 250 gendarmes sont maintenant dans les Cévennes aux trousses du tireur... Le suspect est en fuite, tous les accès au village sont bloqués. C'est depuis Saumane que notre journaliste Corentin Migoule fait le point sur la situation en vidéo, dans cet article également les derniers développements de l'enquête.

Après avoir subi hier de fortes pluies, c'est aujourd'hui un terrible fait divers qui secoue le petit village des Plantiers. Vers 8h30 ce matin, un homme est entré dans une scierie, il a ordonné à un employé présent de partir, puis il a abattu le patron de l'entreprise ainsi qu'un autre salarié. Le suspect est en fuite, une chasse à l'homme est engagée depuis pour le retrouver. À 15h, ce mardi 11 mai, les gendarmes du groupement du Gard sont tous mobilisés, ainsi qu'un escadron de gendarmerie venu en renfort. L'antenne GIGN d'Orange et le GIGN de Versailles sont également sur place. Pour l'instant, l'homme en fuite est introuvable malgré le dispositif impressionnant déployé. Sept hélicoptères sillonnent le ciel des vallées cévenoles pour essayer de retrouver la trace du fugitif.

L'accès au village Les Plantiers est impossible, tous les accès sont bloqués alors que le moindre recoin est fouillé. Des secteurs à proximité immédiate du village font également l'objet de recherches. Les 260 habitants des Plantiers sont confinés chez eux depuis ce matin avec interdiction de sortir.  Ainsi, c'est depuis la commune de Saumane, située à quatre kilomètres, que notre journaliste Corentin Migoule fait le point sur la situation (en vidéo ci-dessous).

Concernant le tireur, plusieurs éléments intéressants sont parvenus aux enquêteurs. Cet homme âgé de 30 ans, jeune père de famille, semblait en conflit avec plusieurs personnes dans le petit village. D'abord avec l'ancien maire, puisque le fugitif a été employé municipal avant que son contrat au sein de la petite commune ne soit pas renouvelé. Le suspect numéro 1 dans le double homicide de ce matin avait même déposé plainte contre l'ancien maire avant que celle-ci ne soit classée sans suite. "Il était connu pour être à l'initiative de plusieurs procédures", souligne une source locale et il faisait l'objet d'une enquête pour dénonciation calomnieuse.

Concernant son employeur, le patron de la scierie où la double exécution est survenue ce matin, il semblerait selon les premiers éléments de l'enquête que la relation soit devenue difficile entre eux depuis plusieurs jours. Un conflit dans le travail est la piste privilégiée à ce stade pour comprendre le déroulement de cet effroyable fait divers cévenol. Le fugitif pratiquait en loisir le tir sportif et il était habitué aux maniements des armes d'où le dispositif impressionnant constaté par notre journaliste sur place. Les gendarmes spécialisés de scènes de crime, les techniciens en identification criminelle et le docteur Bonne de l'institut médico-légal du CHU de Nîmes sont restés plusieurs heures sur le lieu du drame à l'intérieur de la scierie.

Corentin Migoule, Corentin Corger et B.DLC

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité