A la uneActualitésFaits DiversGard

TUERIE DES PLANTIERS « Valentin, c’est papa, on t’aime » : l’appel à se rendre d’un père à son fils

Le pont de Bourgnolles entre Saumane et Les Plantiers fermé à la circulation tout au long de la journée. (Photo C.M)
Valentin Marcone, présumé tireur des Plantiers. (Photo DR)

Alors que ce matin, le procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel, a publié un appel à témoins pour retrouver l'homme suspecté d'un double meurtre dans les Cévennes, le père du fugitif l'appelle à se rendre dans un message poignant transmis via la gendarmerie.

Traqué depuis plus de 48 heures par près de 300 gendarmes aidés d’une brigade cynophile, d'importants moyens aériens et du GIGN, Valentin Marcone est toujours introuvable. Après la publication d'un appel à témoins ce jeudi matin à l'initiative du procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel qui, déjà hier après-midi, à l'occasion d'une conférence de presse, lançait "une bouteille à la mer", invitant le fugitif à "déposer les armes et à se rendre pacifiquement dans l'intérêt de tous", c'est au tour de Frédéric Marcone de s'adresser directement à son fils.

Celui qui vit dans une petite commune gardoise située à une soixantaine de kilomètres au sud des Plantiers où le propriétaire d'une scierie et l'un de ses employés ont été assassinés mardi matin, peu après 8 heures, a tenté de ramener son fils de 29 ans à la raison dans un vibrant message audio envoyé via la gendarmerie : "J'ai la garantie qu'il n'y aura pas feu si tu te rends maintenant, mon fils fais-moi confiance."

Et le père de famille d'appuyer : "Iroise est magnifique, elle a dormi dans mes bras pendant deux heures, elle a besoin de toi, de son papa, Blandine a besoin de toi, elle est forte, elle a besoin de toi", implore-t-il dans cet audio en référence à la fille et à l'épouse du fugitif. "Nous avons tous besoin de toi", ajoute le père, avant de conclure d'un "Je t'aime, nous sommes tous avec toi, bisous, papa".

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité