BrèvesNîmes

NÎMES Mouvement social : le réseau Tango de nouveau perturbé ce lundi après-midi

Photo Objectif Gard
Photo : Philippe Gavillet de Peney/ Objectif Gard

Suite à un mouvement social, les employés de la société Kéolis Languedoc bloquent actuellement la circulation des bus en Gare Routière de Nîmes. Ainsi, les lignes 12, 21, 22, 31, 33, 51, 52, 61, 112 , 141, 804 et  Tempo 201, 202, 206, 207, 208, 209, 210, 213, 215, 219 et 232 ne peuvent pas circuler normalement et auront du retard.

"Nous restons mobilisés pour minimiser l’impact de ce mouvement indépendant de notre volonté", fait savoir la direction du réseau de transport nîmois. De son côté, Nîmes métropole, en charge des transports dans l'Agglo nîmoise, n'a pas hésité à réagir. « Un mode opératoire inacceptable de la part de salariés d’une entreprise extérieure car entravant la mission de service public du réseau des transports en commun » souligne Franck Proust, son président.

« Nous avons veillé à ce que Tango informe au plus tôt les usagers de l’impossibilité de sortir les bus du dépôt pour faire fonctionner normalement le réseau, rajoute Franck Proust. Bien que ce mouvement de grève ne concerne absolument pas les collaborateurs de l’Agglomération, nous nous excusons encore du désagrément occasionné auprès des usagers qui n’auraient pas accédé à l’information rapidement. »

Nîmes métropole et la direction du réseau Tango ont procédé à tous les constats d’huissiers requis et ont saisi les autorités préfectorales et judiciaires "pour que cette situation ne se reproduise plus, et que les fauteurs de trouble soient poursuivis, la mission de service public ne pouvant être entravée par des blocages extérieurs."

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité