ActualitésPolitique

NÎMES MÉTROPOLE Les transports désormais gratuits pour les gendarmes et policiers

Photo Objectif Gard
Photo :Philippe Gavillet de Peney/ Objectif Gard

L’Agglo nîmoise vient de voter la création d’un « pass sûreté ». Le but : inciter les forces de l’ordre à emprunter les transports en commun pour leurs trajets domicile-travail et déplacements privés.

Insultes, non-paiement des titres de transport, caillassages ou attroupements autour des bus… Régulièrement, les chauffeurs du réseau Tango dénoncent une « recrudescence des violences et incivilités ». Ce mardi soir en conseil communautaire, les élus ont instauré la gratuité des transports pour les gendarmes ainsi que pour les policiers nationaux et municipaux. À noter que les forces de l’ordre n’auront pas l’obligation de se signaler auprès du contrôleur, ni d’intervenir en cas d’incident.

En charge du dossier, l’élue nîmoise Claude de Girardi espère que cette mesure sera « dissuasive » à l’égard de potentiels auteurs d'incivilités. « Ça se fait dans d’autres agglomérations. On avait du retard. C’est pour ça que nous avons été sollicités par les forces de police », commente le président Les Républicains, Franck Proust. Le président du groupe des élus du Rassemblement national, Yoann Gillet, s’est dit satisfait de cette mesure même si il estime que l'on « aurait pu l’étendre à l’ensemble des militaires ». 

Du côté du groupe La Gauche unie, le nouvel élu Pierre-Edouard Detrez voit d'un bon œil ce « soutien moral » envers la profession. En revanche, il s’interroge : « cette mesure aurait-elle pour vocation de se substituer à l’embauche de contrôleurs et de médiateurs dont les effectifs ont été réduits drastiquement ? » Claude de Girardi n’a pas manqué de répondre : « Il y a trois ans, il y avait 60 contrôleurs. Aujourd’hui nous sommes à 50. Certes, ça a diminué mais je n’appelle pas ça une diminution drastique. D’autant que le nombre de contrôles et de PV a augmenté. » Pas sûr que ces arguments convainquent l'ensemble des élus. Des élus qui n'ont pas rappelé à Franck Proust sa promesse, pendant la campagne électorale, de créer une police des transports... 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

  1. Nous devons élargir cette mesure au département du Gard et à l’Occitanie. Dommage que ces deux collectivités soient dirigées par la gauche avec la complicité de la droite.
    Nous voyons bien que les mesures préconisés par le Rassemblement National sont des mesures de bon sens. Il faut simplement un peu de courage pour le reconnaître, le dire et le faire.
    Nîmes Métropole, son président et la majorité en conviennent. C’est bien. Comme quoi le R.N n’est pas le méchant de la partie.
    Il fait en finir avec le laxisme de la gauche et ses extrêmes. Les électeurs veulent le changement.
    Trahir les électeurs LR au profit de la gauche, comme l’a proposé le Z’élite sénateur LR Laurent Burgoa au Z’élite sénateur PS Denis Bouad sous le slogan « LE GARD C’EST NOUS » n’est plus possible.

    https://www.objectifgard.com/2021/05/02/ca-reste-entre-nous-les-indiscretions-de-la-semaine-202/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité